adoucissement

 

définitions

adoucissement ​​​ nom masculin

Action d'adoucir, fait de s'adoucir. Un adoucissement de la température.
au figuré Soulagement, atténuation. Trouver dans l'étude un adoucissement à son chagrin.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ne pouvant répondre à cette question, il prit la chose en philosophe, bénissant intérieurement, sans le connaître, celui auquel il était redevable de cet adoucissement apporté à son sort.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Comptez-y bien, et que ce soit pour vous un adoucissement à cette vie de sacrifice qui nous fait tant de mal.George Sand (1804-1876)
Cet adoucissement singulier et inattendu de la température surprit tout le monde, d'autant plus qu'il s'accentua à mesure que l'on s'enfonçait dans le sud.Jules Verne (1828-1905)
Le seul adoucissement fut cette permission, accordée vers la fin, d'avoir des livres et d'écrire.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Quel adoucissement ce fut à leur malheur, et avec quelle assurance ils pouvaient maintenant envisager l'avenir !Jules Verne (1828-1905)
Et, s'il n'y a pas de consolations a de telles douleurs, c'est un adoucissement pourtant que de sentir autour de soi tant de respect affectueux et cette admiration universelle.Victor Hugo (1802-1885)
Il attendit le voyage pour me l'annoncer, dans l'espoir que la distraction forcée et le mouvement me seraient une sorte d'adoucissement.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
C'est souvent une consolation et comme un adoucissement à la douleur que d'aller pleurer sur la tombe de ceux qui nous sont chers...Jules Verne (1828-1905)
Cette fois, le tableau lui parut moins rude, la facture avait un peu de l'adoucissement morne qui tombait du vitrage.Émile Zola (1840-1902)
Il hésita quelques secondes, puis me promit tout de même de faire des démarches dans le but de procurer quelque adoucissement au régime dont je souffrais.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Mais par un adoucissement fort naturel de la rigueur de ce principe, la fille unique était considérée comme un intermédiaire par lequel la famille pouvait se continuer.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
La rapide extinction des mâles, l'adoucissement des mœurs et le progrès de l'équité, rouvrent les héritages aux femmes.Jules Michelet (1798-1874)
Il tend à la perfection spirituelle jusqu'au mysticisme et dénonce le christianisme ; il cherche l'adoucissement de notre misère et adore la vie, qui est féroce.Marc Elder (1884-1933)
Il s'agit de conquérir le libre-échange, et, avec lui, la paix du monde et l'adoucissement des charges publiques.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Quant à ma peinture d'une certaine classe ouvrière, elle est telle que je l'ai voulue, sans une ombre, sans un adoucissement.Émile Zola (1840-1902)
Dure aggravation de leurs misères, car c'eût été un adoucissement pour eux que d'être réunis pendant ces quelques jours de captivité !Jules Verne (1828-1905)
Tous deux, la vieille dame et le jeune homme, confondirent leur chagrin et trouvèrent dans leur sympathie mutuelle quelque adoucissement à une déception si amère.Léon Séché (1848-1914)
La publication du poëme, stérile pour la fortune du poëte, fut au moins propice à l'adoucissement de sa captivité.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cependant, dans l'horrible épreuve, pas plus que dans ses souffrances de deux mois, il ne céda à la nature, n'acheta nul adoucissement en se supposant des complices.Jules Michelet (1798-1874)
Mais la belle, très-belle révolution qu'il faut noter, c'est l'humanisation, l'adoucissement singulier des opinions, le progrès de la tolérance.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADOUCISSEMENT » s. m.

Ce qui est adouci, ou ce qui sert à l'adoucir. Sa goutte a trouvé beaucoup d'adoucissement par ce remede. il faut trouver quelque adoucissement pour terminer cette affaire, partager le different. l'adoucissement du cuivre se fait par une fonte plusieurs fois reïterée. l'adoucissement en peinture se fait en lavant les couleurs, ou avec une petite brosse ou pinceau qui n'a pas de pointe. Ce mot vient du Latin dulcis, Doux.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020