affamé

 

définitions

affamé ​​​ , affamée ​​​ adjectif et nom

Qui souffre de la faim. Un loup affamé. —  nom Des affamés.
au figuré Avide, passionné (de). ➙ assoiffé. Affamé de gloire.
 

synonymes

affamé, affamée

adjectif

famélique

vorace

nom

crève-la-faim (familier), crevard (familier), misérable

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En vain m'offrirais-tu tes richesses et tes faveurs comme on jette la pâture à l'aigle vorace et affamé, je les rejetterais toutes.George Sand (1804-1876)
Le peuple affamé ne se dispersait pas et entourait le palais de l'archevêque en gémissant.Victor Hugo (1802-1885)
Les cris des bijoux devinrent semblables à ceux d'un peuple affamé qui demande du pain.Denis Diderot (1713-1784)
Un affamé ronge côte à côte avec un chien un os qui n'a plus de viande.Hippolyte Taine (1828-1893)
Je lui ordonnai donc de me servir à déjeuner, car j'étais aussi affamé qu'un loup à jeun dans une froide nuit d'hiver.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Son intelligence avide, faute d'aliment extérieur, s'attaquait à elle-même, et vivait de sa propre substance comme le malheureux affamé qui se dévore.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les préjugés, restes de barbarie lugubre en un siècle affamé de lumière, il faut qu'ils meurent !Hector Bernier (1886-1947)
L'éditeur du journal lui amena un jeune homme d'une beauté frappante, en guenilles, boutonné jusqu'au menton, et qui avait l'air d'un gentilhomme aussi fier qu'affamé.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ce n'est qu'en suite que je t'instruirai de ce qui te reste à faire, car je sais que ventre affamé n'a point d'oreilles.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Voilà la législation de ces philosophes de la faim : l'univers pétrifié, l'homme affamé, le principe de tout mouvement arrêté, le grand ressort de la machine humaine brisé.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On était arrivé à la porte d'un petit restaurant dans lequel les jeunes gens firent entrer l'affamé.Eugène Chavette (1827-1902)
C'était un petit peuple heureux, obèse et reluisant, au milieu du grand peuple affamé qui commençait à le regarder de travers.Jules Michelet (1798-1874)
Aussi bien, un affamé ne songe-t-il pas à faire des grâces sentimentales à table – comme l'estomac les sens ont leur fringale.Octave Uzanne (1851-1931)
Étant chef de l'arrière garde, j'entends soudain, dans les profondeurs de la forêt, léger bêlement, très-engageant pour un affamé.Charles Des Écores (1852-1905)
Et comme il est affamé par une longue route, il se met, sans ajouter un mot, à la place que vient de quitter son fils et mange avec avidité.Ernest Daudet (1837-1921)
Son génie même était fait de cette dualité, le chimiste se doublait ainsi d'un rêveur social, affamé de justice, capable de vastes amours.Émile Zola (1840-1902)
Ed, sans la moindre méfiance, s'attabla avec l'empressement d'un convive affamé, et fit consciencieusement disparaître tous les vivres qui lui tombèrent sous la main.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Picouic, avec le coup d'œil sûr et prompt de l'homme affamé qui entrevoit un moyen de s'assurer le gîte et la pitance, étudia la situation.Michel Zévaco (1860-1918)
Qu'on me le montre chargé de famille, ce paysan aux cheveux blancs, affamé et suffoquant dans son izba, mais content, soumis et n'enviant pas l'or des riches.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Elle avait un cœur trop affamé de jouissances élevées pour que cette effervescence de plaisir demeurât longtemps sa raison de vivre.Hector Bernier (1886-1947)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020