Email catcher

affidé

Définition

Définition de affidé ​​​ , affidée ​​​ adjectif et nom

littéraire, péjoratif Qui se prête en agent sûr à un mauvais coup. nom Un de ses affidés, de ses agents ou complices prêts à tout. ➙ acolyte.

Synonymes

Synonymes de affidé, affidée nom

acolyte, agent, homme à tout faire

Exemples

Phrases avec le mot affidé

Puis en s'assurant que le résultat lui serait favorable avec l'aide de plusieurs affidés - ce que tous réfutent.Ouest-France, 09/05/2021
Il avait des affidés, des complices, des logis en-cas où il allait se réfugier sans doute.Victor Hugo (1802-1885)
Depuis long-temps il était public qu'il concertait avec ses affidés les moyens d'envahir, avec une apparence légale, la perpétuité du pouvoir.Joseph Fouché (1759-1820)
Les partis et les think tank affidés les ont-ils doublés ?Capital, 03/03/2015, « Remue-méninges pour relancer le logement »
Ils menèrent ainsi une politique de piété qui légitimait leurs comportements et affranchissait leurs affidés des critiques.Le Mouvement Social, 2016, Charlotte Walker-Said (Cairn.info)
Cette assabiyyat engendre une pléthore de groupes affidés et violents.Esprit, 2012, Jacques Beauchard (Cairn.info)
Aussitôt, il sacrifie le cabalistique mouton noir, et invite de nombreux affidés au banquet sacré, où il donne le signal de l'insurrection.Pierre Napoléon Bonaparte (1815-1881)
En passant par la boutique du perruquier, il glissa quelques mots tout bas à l'oreille de l'affidé.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Ce que les syndicats réclament pour leurs affidés c'est donc purement et simplement l'équivalence avec la métropole.Mouvements, 2002, Nicolas Bancel (Cairn.info)
Bien entendu, vous utiliserez un compte parallèle pour garder vos ennemis à l'œil et livrer leurs productions en pâture à vos affidés.Association la Revue nouvelle, 2018, Anathème , John Common (Cairn.info)
Nous n'avons qu'une seule planète, que nous ne pouvons sacrifier aux intérêts à court terme de quelques grands groupes et de leurs affidés politiques.Europarl
Il a commencé par demander si nous voulions des amis et des alliés ou des affidés.Commentaire, 2003, Chris Patten, Richard Perle, Isabelle Hausser (Cairn.info)
Il descendit à l'hôtel-de-ville, où ses affidés avaient tout préparé pour son installation.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tant que cet aggiornamento n'est pas réalisé, ses clients et affidés locaux continueront de l'utiliser pour de tristes fins.Mouvements, 2007, Achille Mbembe (Cairn.info)
Ceci expliquant encore le zèle particulier manifesté par la police et les affidés des régimes lors des derniers événements, faisant plus de 100 victimes.Outre - Terre, 2011, Bichara Khader (Cairn.info)
La guerre entraîne une économie de guerre, fait affluer l'argent dans les poches des affidés et des hommes de main.Ouest-France, Fritz SCHAAP, 09/10/2017
Elle génère une croissance économique captée par une minorité d'affidés, mais n'engendre pas de développement comme dans les pays émergents.Outre - Terre, 2011, Fabrice Balanche (Cairn.info)
Dans l'idéal, tous devraient être pris en compte pour savoir si les mouvements des commissaires déterminent également ceux de leurs affidés.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2003, Vincent Milliot (Cairn.info)
Le scénario est quasiment toujours le même, un harceleur ou harceleuse habile, manipulant un petit groupe d'affidés et toxiques pour sa proie.Ouest-France, 01/04/2021
Ils appelleront à eux l'assistance de leurs affidés : faible et inutile secours.Pierre-Louis Roederer (1754-1835)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFIDÉ, ÉE adj.

Confident, celuy en la foy & en la discretion de qui on se confie. Il faut toûjours avoir un amy affidé qui soit seur, à qui on puisse confier ses pensées. les plaideurs de Benefices ont toûjours quelque partie affidée, qui est leur confidentiaire. Ce mot est pris de fidus ou de fides.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022