ahan

 

définitions

ahan ​​​ nom masculin

vieux ou littéraire Effort pénible.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au fond de la forêt sauvage, à grand ahan, comme des bêtes traquées, ils errent, et rarement osent revenir le soir au gîte de la veille.Joseph Bédier (1864-1938)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AHAN » subst. masc.

Peine qui fatigue le corps, & qui fait quelquefois perdre l'haleine. Il se dit particulierement de ceux qui fendent du bois, & qui crient ham à chaque coup de cognée qu'ils donnent. Par extension on l'applique à ceux qui courent à perte d'haleine, & à tous ceux qui font quelque chose de bien penible. Ce mot & le suivant viennent d'ao, spiro.
 
Menage derive ahan de l'Italien affano, qui signifie peine, & travail. Pasquier & Nicod le derivent de han, qui est le cri que font les Charpentiers en fendant du bois. D'autres de anhelitus, qui vient du Grec asthma, qui signifie difficulté de respirer.
 
On disoit autrefois, Terre ahanable, pour dire, labourable ; & Ahaner la terre, pour dire labourer, comme on voit dans la Somme rurale de Boutillier. D'où vient que Du Cange derive ce mot de anhelare, à cause que le travail du labourage est violent.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020