alchimie

 

définitions

alchimie ​​​ nom féminin

Science occulte en vogue au Moyen Âge, née de la fusion de techniques chimiques gardées secrètes et de spéculations mystiques. ➙ hermétisme.
au figuré Transformation, transmutation mystérieuse. L'alchimie des corps.
 

synonymes

alchimie nom féminin

ésotérisme, hermétisme, magie

chimie

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Arrivé aux bains, je fus parfaitement bien accueilli dans sa maison, par son père et un vieil oncle qu'il avait, qui était médecin-chirurgien, et se mêlait un peu d'alchimie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Sa fille était classée, dans la série de ses œuvres, entre une expérience de chimie ou d'alchimie et une opération de physique.Louis Ulbach (1822-1889)
Votre chimie rationnelle a égalé sur quelques points les miracles rêvés par la chimérique alchimie.Jules Lemaître (1853-1914) et Marcellin Berthelot (1827-1907)
Elle est faite d'une alchimie de telle vertu, que celui qui la sait traiter la changera en or pur d'un prix inestimable.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Pendant des siècles, le mercure a joué un rôle majeur dans l'alchimie et les sciences occultes.Europarl
Les notes concises et les formules ignorées que les trois chercheurs d'alchimie avaient laissées dans le laboratoire, lui avaient aplani les difficultés de la science des poisons.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
L'astronomie, la médecine, l'alchimie, la théologie, et surtout la controverse y furent cultivées avec autant d'activité que jamais.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
En dehors de la simple alchimie politique, le véritable cancer social du chômage a-t-il seulement été mentionné ?Europarl
Le cœur obstiné, ayant commencé son alchimie, croit toujours être près de découvrir un trésor – d'autant plus riche qu'il est plus inconnu.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Tels étaient sa détresse, son abattement et son inquiétude, que, tout sérieux qu'il fût, il ne repoussa pas cette chimère, et se mit au creuset pour travailler en alchimie.Jules Michelet (1798-1874)
L'alchimie et l'astrologie faisaient alors partie inséparable de la médecine, de même que les métaux formaient la base de la médication.Octave Féré (1815-1875)
Mécanique, astrologie, alchimie, histoire, mythologie, il ramène tout à l'art, il en fait des sources d'inspiration et de production.Alcide Bonneau (1836-1904)
L'alchimie était l'abus de la chimie qui était alors peu avancée, comme l'astrologie l'était de l'astronomie qui était aussi dans son enfance.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Aussi ne parlait-on plus que d'esprits élémentaires, de sympathies occultes, de charmes, de possessions, de migration des âmes, d'alchimie et de magnétisme surtout.Jacques Cazotte (1719-1792)
Cela est du, en grande partie, comme nous l'avons entendu aujourd'hui, à la sophistication des instruments financiers qui sont perçus par certains comme étant comparables à de l'alchimie.Europarl
L'astronomie de ces temps continuait de se mêler à l'astrologie, la chimie à l'alchimie, la géométrie aux nombres mystiques ; la physique n'avait pas fait divorce avec les charlatans.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
L'alchimie était encore pour les esprits une source d'égarement dont on était alors fort avide.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
L'ombre augmente dans leurs rues étroites ; leur brouillard va s'épaississant aux fumées d'alchimie et de sabbat.Jules Michelet (1798-1874)
Vingtrassello, il n'y a plus qu'à se cacher dans un coin et à rêvasser comme un toqué ou à faire de l'alchimie sociale comme un sorcier...Jules Vallès (1832-1885)
La physique appliquée comprend : la médecine ; l'astrologie, la physiognomonie, l'interprétation des songes, la science des talismans, celle des charmes et l'alchimie.Bernard Carra de Vaux (1867-1953)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALCHYMIE » s. f.

On dit aussi Alquimie, ou simplement Chymie. C'est une science qui apprend à dissoudre tous les corps naturels, & à les resoudre dans leurs principes. L'Alchymie n'est descriée qu'a cause qu'il y a plusieurs ignorans, charlatans & chercheurs de Pierre Philosophale qui se vantent de sçavoir l'Alchymie, pour attraper des duppes & des avares. Nicod derive ce mot du Grec apo ton chymon, à cause que la Chymie extrait le suc des plantes & des animaux ; Libanius & Savot, d'un certain Alchymus qui faisoit de faux or ; Menage aprés Bochart, de l'Arabe chema, & de l'article al, qui signifie l'art occulte. Saumaise dit qu'il vient d'un certain Chymes ou Chemes, Prophete dont les Grecs ont fait grand estat, comme d'un premier inventeur de la Chymie. D'autres disent qu'il vient de Chamia ou Chemia, nom ancien de l'Egypte, d'où cette science fut portée en Grece. Mais ce qui a plus d'apparence, c'est que ce mot est Arabe, & veut dire salis fusio, ou fonte des sels ; car une des principales operations de la Chymie se fait sur les sels.
 
On appelle, Or & argent d'Alchymie ou d'Alquemie, un meslange de ces metaux avec d'autres metaux imparfaits. Les faux monnoyeurs se servent d'or & d'argent d'Alchymie, qui ne resistent point au feu, & qui ne souffrent point la coupelle.
 
On dit proverbialement, Faire l'Alchymie avec les dents, lors qu'on remplit sa bourse par l'espargne de sa bouche. D'autres appliquent ce proverbe à Mydas, qui convertissoit en or tout ce qu'il beuvoit & mangeoit, duquel on peut dire proprement, qu'il faisoit l'Alchymie avec les dents.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020