Email catcher

allège

définitions

allège ​​​ nom féminin

Embarcation (qui peut alléger, décharger un navire).
Mur d'appui construit dans la partie inférieure d'une fenêtre.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est angélique à demi, tant on sent qu'un esprit subtil, répandu dans toutes ses parties, le gouverne harmonieusement, l'ennoblit et l'allège.Jules Lemaître (1853-1914)
Pour être plus allège, j'avais laissé ma soutane ; et ces trois jours dans le bois m'avaient mis en haillons.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Des pigeons blancs voltigeaient en cercles autour du belvédère, ou bien se perchaient en roucoulant sur l'allège de la fenêtre, où l'on voyait une jeune fille occupée à coudre.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Partager ses souffrances les allège.Europarl
Les allèges ont cependant été supprimées, pour faciliter l'accès des futurs commerces.Ouest-France, Clémence HOLLEVILLE, 28/05/2021
Tous ces chalands, toutes ces allèges m'attendront pour me faire escorte et charrier mes provisions.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le transport du foin de la ferme aux bateaux se faisait sur des allèges et chaque embarcation était sous la direction d'un employé qui en vérifiait la quantité.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Par suite, tout ce qui l'assouplit et l'allège ne peut qu'améliorer la situation de l'épouse.Émile Durkheim (1858-1917)
Un trouble était en elle, une nervosité rêveuse, non sans charme, et elle s'accoudait sur l'allège de sa fenêtre, s'oubliait à contempler les estompes de la nuit.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Le premier est animé par les balustres des allèges et les corniches des fenêtres.Ouest-France, 05/03/2016
La conversation en finit là pour le moment, car une allège approchait rapidement de la grève et les travaux de chargement allaient recommencer.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Soudain, secouée d'un grelottement, elle se pencha sur l'allège, dans un doute.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Elle n'a jamais voulu être actrice, mais si elle est là, c'est parce que ça allège ses fins de mois.Ouest-France, 12/02/2018
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALLEGE » s. f.

Bateau de suitte ou de convoy qu'on attache vuide à la queuë d'un grand pour l'alleger & prendre une partie de sa charge, en cas qu'il periclitast. Les coches de Sens, de Joigny, d'Auxerre ne partent point, qu'il n'y ait une ou deux alleges attachées à la queuë.
 
On le dit aussi sur mer des bastiments destinez à porter les marchandises des vaisseaux qui tirent trop d'eau. Les alleges servent aussi au delestage. Le maistre ne peut pas faire saisir pour son fret les marchandises, tant qu'elles sont dans son bord ; mais il le peut faire, quand elles sont dans les alleges. En quelques lieux on les appelle souleges. Du Cange les appelle en Latin levia & levamentum.
 
ALLEGE, en termes de Maçonnerie, est ce petit mur qui sert d'appuy dans les croisées, & qui est moins espais que les pieds droits.
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021