amandier

 

définitions

amandier ​​​ nom masculin

Arbre (prunus) à fleurs blanches ou rosées, dont le fruit est l'amande.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il peut dire à l'amandier de fleurir en hiver et faire tomber la neige sur le champ de blé mûr.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Je tremblais comme la feuille d'un amandier exposé au vent sur le plateau.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Je ne sais pas si vous avez vu un amandier au mois de février, eh bien c'est quelque chose de très beau !Europarl
Mirabel s'avise de faire un croc avec une branche d'amandier pour retirer le paquet.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
De légères et rustiques embarcations glissent sur des ondes paisibles, où s'effeuillent les fleurs du pêcher et de l'amandier.George Sand (1804-1876)
Je me levai surpris, amenai à moi une branchette d'amandier et regardai.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Cette nuit, à deux heures, je serai dans le parc, sous le grand amandier, près de la source.Pierre Louÿs (1870-1925)
La source et le grand amandier étaient situés dans le canton le plus reculé du parc.Pierre Louÿs (1870-1925)
Pourtant ces pauvres chardonnerets devraient se méfier, les branches de l'amandier étant si maigres et si grêle étant son feuillage.Ferdinand Fabre (1827-1898)
À la fin de chaque hiver l'amandier les couvrait de ses petites églantines.Pierre Louÿs (1870-1925)
À la fin, suspendu aux branches d'un amandier de la prairie, et déjà tout couvert de la fleur purpurine, je découvris le plus joli linceul qui se pût imaginer.Jules Janin (1804-1874)
A l'aube, l'adolescent, beau comme un ange foudroyé, reposait, ayant replié ses ailes, pareil à l'oiseau qui, pour dormir après l'orage, choisit une branche fleurie d'amandier.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Mais on avait fait sans doute, d'autre part, le même calcul, car sous le grand amandier elle ne trouva personne.Pierre Louÿs (1870-1925)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMANDIER » s. m.

C'est un arbre d'assez belle grandeur, qui a son tronc gros, court & droit, & l'écorce raboteuse. Il ne s'étend gueres en racines, & souvent il n'en a qu'une, mais grande, forte & profonde en terre. Il est presque semblable au pescher, & sur tout par ses feuilles. Il fleurit le premier au printemps, & jette un fruit qui a la forme d'un coeur. Il est couvert d'une double pelure ou écorce, comme les noix ; mais au mois d'Aoust sa pelure de dessus s'entr'ouvre & se détache, & on casse l'autre qui est dure pour en tirer le fruit. Il y en a de trois sortes. Le premier qui vient de Gennes, qui a la coque tres-tendre, & tres-peu de noyau. Il y en a un plus gros, & un autre plus petit.
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020