aménité

 

définitions

aménité ​​​ nom féminin

Amabilité pleine de charme. ➙ affabilité. Sans aménité, durement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était un très joli garçon de trente ans, aux yeux noirs et à la moustache blonde, d'une charmante distinction de manières, et d'une exquise aménité de caractère.Georges Ohnet (1848-1918)
Le prêtre parut déconcerté, elle s'en apperçut, et lui observa avec beaucoup d'aménité qu'elle lui savoit bon gré de sa démarche, mais qu'elle le prioit de s'épargner une peine inutile.Joseph Fiévée (1767-1839)
Sa bouche, pure et bien coupée, était embellie par un sourire aisé que dictait une inépuisable aménité.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il ne se recommandait que par l'aménité de son langage et par la politesse de son commerce.Anatole France (1844-1924)
La physionomie humaine est là aussi explicite que le climat et la végétation ; elle respire une aménité particulière, avec une dignité tranquille.George Sand (1804-1876)
C'était un homme très-bon, très-doux, un peu froid de manières, mais très-estimé pour la droiture et l'aménité de son caractère.George Sand (1804-1876)
Là, il ravissait ses hôtes par son aménité célèbre, par une simplicité charmante, par des conversations pleines d'enjouement, où son esprit vif et fin brillait d'un éclat doux.Albert Vandal (1853-1910)
Elle eut, en le saluant, un si doux sourire et un si chaste mélange de réserve et d'aménité, qu'il en fut touché.Amédée Achard (1814-1875)
Pour conclure, esprit de charité, tolérance et aménité envers tout homme et toute femme de bien qui se trompe !George Sand (1804-1876)
Cette impression lui parut d'un favorable augure ; il redoubla donc de séduction, de tendresse et d'aménité, se réservant, s'il le fallait, de prendre un autre masque.Eugène Sue (1804-1857)
Je me défiais de tout le monde : dans chacun je supposais un ennemi ; je perdais mon aménité.Eugène Sue (1804-1857)
Par l'aménité de son caractère, il s'était concilié non-seulement l'amitié de ses nouveaux catéchumènes, mais l'estime de ses collaborateurs et de tous ceux qui l'entouraient.Ferdinand Berthier (1803-1886)
C'était du reste un homme aimable, désintéressé, facile, qui joignait au pathos des encyclopédistes toute l'aménité d'un courtisan.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Il avait jusqu'alors trouvé la vicomtesse pleine de cette aménité polie, de cette grâce melliflue donnée par l'éducation aristocratique, et qui n'est complète que si elle vient du cœur.Honoré de Balzac (1799-1850)
La femme de chambre dut se précipiter et la retenir juste comme elle allait s'arracher les joues contre le métal sans aménité.Fernand Kolney (1868-1930)
Sa présence est fortifiante ; rien n'est sain et rien n'est rassurant comme l'imperturbable aménité de l'ouvrier content.Victor Hugo (1802-1885)
Rien de hors ligne dans l'esprit de cet homme, mais beaucoup d'aménité, de charme et de grâce.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'habit bleu, que nous avons vu toujours et partout si impertinent, était auprès de madame la marquise d'une aménité parfaite.Paul Féval (1816-1887)
Cette âme exquise était d'une aménité et d'une gaîté constantes, se réjouissant d'une clarté intérieure.Auguste Angellier (1848-1911)
Dans les discussions sérieuses, il était modeste, conciliant, plein d'aménité dans sa fermeté de convictions.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020