amphithéâtre

 

définitions

amphithéâtre ​​​ nom masculin

Vaste édifice circulaire antique, à gradins étagés, occupé au centre par une arène.
Salle de cours en gradins dans une université.abréviation, familier amphi. Des amphis.
 

synonymes

amphithéâtre nom masculin

hémicycle, auditorium, salle de conférences, amphi (familier)

arènes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sur la côte, les pauvres villages de pêcheurs étagent leurs cabanes en amphithéâtre, devant l'élément qui leur fournit la nourriture et souvent les engloutit.Amédée Delorme (1850-1936)
On prend à gauche le chemin qui longe cette belle côte, qui est cultivée en amphithéâtre, ce ne sont que des murs jusqu'au sommet qui sont garnis d'espaliers.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Nous étions en ce moment à l'entrée d'une petite ville bâtie en amphithéâtre sur le versant occidental d'un mamelon qui s'élevait à notre gauche.Paul Lacroix (1806-1884)
Mes voisins de l'amphithéâtre, qui ne me connaissaient pas, en apprenant que j'étais l'auteur de la chose, me serraient les mains et me disaient toute sorte de remerciements... curieux.Hector Berlioz (1803-1869)
Le héros de neuf pieds fut donc transporté dans l'arène de l'amphithéâtre, et, pour la plus grande facilité du transport, souffrit l'amputation temporaire de son bras droit.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle venait avec une trentaine de dames, ses gentilshommes, ses gardes, et elle emplissait d'elle-même la plus grande partie de l'amphithéâtre.Jules Michelet (1798-1874)
Ensuite il fallait courir aux leçons, à l'amphithéâtre, à l'hospice, et revenir chez lui, à travers toutes les rues.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le cinquième seul demeura dans l'amphithéâtre assez de temps pour être salué par les applaudissemens mérités des spectateurs, ce qui ajouta encore à la honte de ses compagnons désappointés.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
La forme de la place devait réellement suggérer ce projet : elle était bâtie en amphithéâtre, et chaque maison semblait offrir à la bombe un but assuré.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le grand cirque ou amphithéâtre en terre qu'on y voit maintenant, fut élevé par deux cent mille personnes de toute condition, et de tout âge, hommes et femmes.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Peu à peu nous vîmes plus distinctement les côtes de cette île, qui se présentaient à nos yeux comme un amphithéâtre.François de Fénelon (1651-1715)
On est au haut et au centre d'un vaste amphithéâtre parsemé de bouquets d'arbres, qui descend jusqu'à la mer.Auguste Angellier (1848-1911)
Descendant tout en amphithéâtre et noyée dans le brouillard, elle s'élargissait au delà des ponts, confusément.Gustave Flaubert (1821-1880)
Tous les regards se tournèrent vers elle ; elle se hâta de descendre les degrés de l'amphithéâtre pour arriver à la place qui lui était destinée.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Si ma mémoire ne me trompe pas, c'est une espèce d'amphithéâtre creusé en bassin, un arc qui va en se rétrécissant à mesure qu'il se rapproche de la corde.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Les instruments à percussion placés, ainsi que je l'ai indiqué, sur l'un des derniers gradins de l'amphithéâtre, ont une tendance à ralentir le rhythme, à retarder.Hector Berlioz (1803-1869)
Elle s'étageait autrefois en amphithéâtre sur une presqu'île à demi détachée, qui n'était reliée à la terre que par des ponts de pierre blanche.Pierre Louÿs (1870-1925)
Au-delà, les montagnes du matin s'élèvent insensiblement en amphithéâtre, et si chargées de villages qu'on les prendrait pour une ville immense coupée de jardins.François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Les bancs étaient disposés en amphithéâtre, et de leur place les quatre amis dominaient toute l'assemblée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Sur les bancs de l'école ou dans l'amphithéâtre, n'aura-t-elle rien à craindre du contact des étudiants ?Clarisse Bader (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMPHITHEATRE » subst. masc.

Grand bastiment qui chez les Anciens étoit destiné à donner des spectacles au peuple. Les Amphitheatres étoient élevez par degrez, & entourez de galeries. On voit encore des Amphitheatres à Rome, à Nismes, &c. Pline rapporte que Curion dressa un Amphitheatre qui tournoit sur de gros pivots de fer ; desorte que du même Amphitheatre on pouvoit en faire, quand on vouloit, deux theatres differens, sur lesquels on representoit des pieces toutes differentes.
 
AMPHITHEATRE, en France, se dit d'un lieu élevé vis à vis du theatre, d'où l'on voit commodément la Comedie : il est au dessous des loges, & plus haut que le parterre.
 
On appelle aussi Amphitheatre, de eschafauts élevez par degrez, qu'on dresse dans les lieux où on doit faire de grandes ceremonies, afin d'y trouver place pour plus de spectateurs.
 
On dit aussi d'une colline qui s'éleve doucement & en rond, qu'elle s'éleve, qu'elle se courbe en amphitheatre.
 
Ce mot vient d'amphi, circum, & theatron, theatre, de theaomai, je contemple, je considere.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020