araignée

définitions

araignée ​​​ nom féminin

Arachnide à quatre paires de pattes, muni de crochets à venin et de glandes productrices de soie. Toile d'araignée, réseau que l'animal tisse pour capturer ses proies.
locution, familier Avoir une araignée au plafond : avoir l'esprit quelque peu dérangé.
Araignée de mer : grand crabe à longues pattes.
Filet de pêche à mailles carrées.
Technique Crochet de fer à plusieurs branches.
Morceau de viande de bœuf. Un bifteck dans l'araignée.

synonymes

araignée nom féminin

arachnide, acarien

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Juliette est flanquée de sa sœur, une petite maigriotte enceinte, à l'apparence d'une araignée au gros ventre.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
L'araignée de mer, lente et incertaine, se livre par sa craintive audace : elle remonte à la lumière, à la surface tiède.Jules Michelet (1798-1874)
Maurice ouvrit la boîte, y plongea les doigts et en retira une araignée énorme qu'il approcha vivement du vieillard.Jules Lermina (1839-1915)
Heureusement, cette araignée a trouvé son ennemie dans une petite mouche qui, elle aussi, a le derrière rouge.Ernest Michel (1837-1896)
Un continent va entrer en récession et, nous, nous pesons des œufs de mouche budgétaires avec des balances de toile d'araignée.Europarl
Tu n'as pas vu quels fils d'or, plus fins et plus serrés que ceux de l'araignée, nous tissons autour de son cœur !Edmond About (1828-1885)
Le tout ressemble à quelque énorme araignée, dont la double toile serait formée par les deux roues de l'appareil.Jules Verne (1828-1905)
Cela même n'était guère facile ; je risquais toujours de reprendre mon rôle d'araignée et de me mettre aux aguets au fond de ma toile.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Les cœurs ne se laissent pas enchaîner longtemps par ces toiles d'araignée : ils sauront bien les rompre, et l'amour sera vengé.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Un bout de la courroie de transmission qui actionnait le treuil, pendait, semblait la lier, pareil à un fil d'araignée géant.Émile Zola (1840-1902)
Nous allons le savoir : le voici quittant le terrier pour une nouvelle visite à l'araignée.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
On dirait une immense toile d'araignée dans l'espace, où se prennent, une à une, les étoiles, comme des mouches d'or.Armand Silvestre (1837-1901)
Dix bougies les éclairaient, reflétées dans une grande glace ternie par des milliers de noms tracés au diamant, et qui jetaient sur le cristal clair une sorte d'immense toile d'araignée.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les lanternes de ce temps-là ressemblaient à de grosses étoiles rouges pendues à des cordes et jetaient sur le pavé une ombre qui avait la forme d'une grande araignée.Victor Hugo (1802-1885)
C'était parce qu'une grosse araignée avait fait sa toile juste à l'entrée de l'allée, la pauvre bête.Jules Lermina (1839-1915)
Si l'archidiacre eût été présent, certes, il se fût souvenu en ce moment de son symbole de l'araignée et de la mouche.Victor Hugo (1802-1885)
Et elle s'échappait d'effroi, mon âme, à travers la livide toile d'araignée du crépuscule, par-dessus de noirs horizons dentelés de noirs clochers gothiques.Aloysius Bertrand (1807-1841)
Et il le conduisit dans le troisième couloir à droite, à partir de celui par lequel il avait gagné le centre de la toile d'araignée.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Elle apparut à la malheureuse affolée comme une horrible araignée embusquée au centre de la toile qu'elle avait tendue.Michel Zévaco (1860-1918)
Ce souterrain est comme la toile d'une araignée : quand on est au milieu, on voit des rayons partout.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARAIGNÉE » s. f.

Petit insecte venimeux, qui avec ses pieds fait un merveilleux tissu de filets pour se suspendre en l'air, & prendre de petites mouches dont il se nourrit. Swammerdam décrit ainsi l'araignée. Elle a des cornes grandes & situées au dessous de la poitrine, qu'on a de la peine à distinguer de ses pieds. Elle est pourveuë de pinces & d'une espece d'ongles. Elle a dix pieds, quoy que quelques-uns ne luy en donnent que six, & d'autres que huit. Ce qu'on nomme ordinairement les dents de l'araignée, sont plustost des pinces, des ongles, ou des aiguillons, que non pas des dents. Ils ont beaucoup de ressemblance avec l'aiguillon du scorpion, à la reserve que ceux-cy sont doubles vers la poitrine, au lieu que celuy du scorpion est simple & à la queuë. C'est par ces aiguillons que les araignées insinuent leur venin. Fontana dit qu'elles ont six yeux, & Pierre Borelli huit, qu'ils ont apperceus avec le Microscope. Les Naturalistes tiennent que l'araignée a le sens du toucher plus exquis que tous les autres animaux. Les araignées pilées rendent l'eau de couleur bleuë. Aristote dit qu'il y a deux especes d'araignées, dont l'une est plus grande & noire ; l'autre qui picque. Pline appelle phalanges, les araignées venimeuses en leurs morsures & picqueures. Les Grecs distinguent & divisent les araignées en phalanges, & en loups araignées. Il y a des fourmis araignées appellées myrmecion. Aetius met six especes d'araignées phalanges, qui ont la teste de fourmis, & ont le corps noir moucheté de taches blanches, qui picquent comme les guespes. Solin parle d'une araignée appellée solifuga, ainsi nommée, parce qu'elle fuit le soleil, ou la clarté. Elle blesse sans qu'on s'en apperçoive. Il dit qu'il y en a beaucoup en Sardaigne, où il n'y a point d'autres serpens. En Latin aranea.
 
Il y a des araignées de l'Amerique qui ont huit yeux disposez en deux rangs distincts. Il y a des araignées qui sautent comme des puces pour attraper leur proye, qu'on appelle aranea pulex. Il y en a une autre qui pour bien couver ses oeufs, les porte avec elle, comme dans une petite corbeille, qui est décritte dans le livre de Harvée de la Generation des Animaux. Il y en a encore une autre à longues jambes décritte par le Sieur Goedart. Il y a aussi des araignées d'eau volantes qui se meuvent avec une extreme vistesse, & qui ont un aiguillon dans leur bouche, de même que les punaises. Jacob de Hoefnagel a peint trente-cinq sortes d'araignées dans son livre des Insectes.
 
On appelle aussi la Vive, Dragon ou Araignée de mer. Vitruve livre 9. dit qu'Eudoxus Astrologue inventa une horloge sur la figure d'une toile d'araignée : & en effet l'horloge équinoxiale se peut faire en forme d'une toile d'araignée, dont on voit des exemples dans la Gnomonique de Clavius.
 
ARAIGNÉE, se dit aussi de la simple toile & des filets que font les araignées. Le fil de l'araignée est non seulement double, mais quelquefois dix ou douze fois double. Elle descend avec plusieurs fils, & remonte avec un seul, comme a remarqué François Reddi. Les maisons des pauvres sont pleines d'araignées. Ainsi Maynard a dit en une Epigramme aux Muses :
 
Et c'est pour vous avoir peignées
 
En Demoiselles du Marais,
 
Que mon coffre est plein d'araignées.
 
On dit d'une toile fort fine, qu'elle est claire comme une toile d'araignée. Un Ancien disoit, que les Loix étoient des toiles d'araignées.
 
ARAIGNÉE, en termes de Guerre, se dit du rameau, branche ou canal par où l'on conduit une mine sous les travaux ou les deffenses des ennemis.
 
ARAIGNÉE, en termes d'Astronomie, est le nom qu'on donne à la derniere platine de l'Astrolabe, qui est percée à jour, où sont marquées les estoiles fixes, & qu'on pose sur toutes les autres, quand on veut faire quelque operation.
 
ARAIGNÉES, en termes de Marine, sont des poulies particulieres par où viennent passer des cordages appellez marticles, qui ont plusieurs branches & filets representant une toile d'araignée.
 
Ce mot vient du Grec arachni, que quelques-uns font venir d'araios, qui signifie, rare, delié, subtil. Il n'y a rien de plus delicat que les toiles d'araignées.
Le mot du jour Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ? Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ?

Pierre Brochant : Il s'appelle Juste Leblanc. François Pignon : Ah bon, il a pas de prénom ? Pierre Brochant : Je viens de vous le dire : Juste Leblanc. François Pignon : … Pierre Brochant : Leblanc, c'est son nom, et c'est Juste, son prénom. François Pignon : … Pierre Brochant : Monsieur Pignon, votre prénom à vous, c'est François, c'est juste ? François Pignon : Oui… Pierre Brochant : Eh bien lui, c'est pareil, c'est Juste. Le Dîner de cons (1998), réalisé et écrit par Francis Veber

Maria Candea 28/04/2021