arcade

définitions

arcade ​​​ nom féminin

Ouverture en arc ; ensemble formé d'un arc et de ses montants (souvent au pluriel). Les arcades d'un cloître.
Ce qui a une forme arquée. Arcade sourcilière*.
Jeu d'arcade : jeu payant qui se joue sur des machines publiques ; spécialement jeu vidéo d'action.

synonymes

arcade nom féminin

voûte

arc

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est là seulement, sous cette arcade, qu'on peut encore espérer découvrir quelques ouvrages de prix.Jules Claretie (1840-1913)
Nous montâmes sur le tas de décombres qui obstrue l'arcade, et nous parvînmes, en un quart d'heure de travail, à en déblayer assez pour nous faire un passage.George Sand (1804-1876)
Il passa si vite sous l'arcade du portail que la sentinelle n'eut pas le temps de l'arrêter.Judith Gautier (1845-1917)
Ce murmure était occasionné par l'arrivée des patients ; un fort piquet d'archers les précédait et parut à l'angle de l'arcade.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Emilie se retrouva sous cette arcade ténébreuse, et elle entendit fermer ce guichet qui semblait à jamais la séparer du monde.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Les chemins dessinaient des courbes, étageaient des boulingrins et des parterres ; leurs boucles finissaient au bord du fleuve à une arcade.Eugène Demolder (1862-1919)
Enfin l'arcade, les bas-côtés, se reproduisent au dehors dans les contre-forts et les arcs-boutants qui soutiennent l'édifice.Jules Michelet (1798-1874)
Un escalier de bois mettait à l'intérieur l'étage inférieur en communication avec le crénelage supérieur qui était ouvert du côté de la ville par une arcade percée dans le pignon.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
L'œil s'était creusé, et sous l'arcade chenue des sourcils grisonnants, le regard s'éteignait, sans éclat ni chaleur.Jules Lermina (1839-1915)
Les bas côtés ont la moitié de la largeur de l'arcade, la façade en a le triple.Jules Michelet (1798-1874)
La première chose qui le frappa dans ce préau, ce fut une porte du seizième siècle qui y simule une arcade, tout étant tombé autour d'elle.Victor Hugo (1802-1885)
Celle-ci étoit pédestre, de ronde-bosse, et placée sous l'arcade de la cour qui fait face à celle de l'entrée.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Leur tombeau, engagé sous une arcade dans cette même chapelle, offroit leurs deux statues à genoux, et placées l'une derrière l'autre.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
De très haute taille et de proportions excellentes, il avait le front large, l'arcade sourcilière puissante et musclée, le nez robuste et géométrique, les narines épanouies, les oreilles profondes.Pierre Louÿs (1870-1925)
Je suis le même, sinon la moustache, tombante aussi ; l'arcade sourcilière, le pli ; tout tombe !Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
C'était un homme de quarante-cinq ans, d'une rude physionomie, dont le regard très brillant se perdait sous une arcade sourcilière profondément enfoncée.Jules Verne (1828-1905)
Un toupet en escalade, fait comme de cheveux en fil d'archal, un œil sans couleur, triangulairement voilé par l'ombre d'une profonde arcade sourcilière, et dans cet œil un regard d'aveugle.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Une grande arcade surbaissée sert du côté de l'occident, vis-à-vis des fenêtres, à augmenter la profondeur de cette chambre pour y placer plus commodément le lit du roi.Joseph Adrien Le Roi (1797-1873)
Je ne répondis rien, et comme nous arrivions sur une sorte de longue terrasse, je m'échappai et courus me cacher derrière une énorme arcade.Jean de la Brète (1858-1945)
Les faces latérales étoient percées de cinq croisées ; sur la face principale, et dans un enfoncement en forme d'arcade, avoit été placé le cadran d'une horloge à carillon.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARCADE » s. f.

Voute courbée en arc. Il y a tant d'arcades à cet aqueduc, à ce pont, à la nef de cette Eglise.
 
On le dit aussi de tout ce qui est couvert en rond. Un salon couvert en arcade. ce berceau est en arcade.
 
Ce mot vient d'arcus en Latin.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020