arec

 

définitions

arec ​​​ nom masculin

Aréquier. Noix d'arec : fruit de cet arbre, qui contient du cachou et entre dans la composition du bétel.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'ennemi fut poussé arec une telle activité, qu'il n'eut pas le temps de brûler le pont, qui était en bois et déjà couvert d'artifices.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Elle souriait si doucement que je l'ai prise arec moi dans ma voiture.Paul Féval (1816-1887)
Aussi, afin de n'être pas pris, le lazzarone s'associe parfois arec le sbire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les langues des deux nations se mêlèrent, se combinèrent arec celles des habitants primitifs.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Les arbres étaient grands et magnifiques ; c'étaient le bétel, l'arec, le jonc, le poivrier, etc.Jules Verne (1828-1905)
Tous les conjurés ont même adopté, arec plus d'empressement qu'aucun autre, toutes les formules, tous les mots de ralliement du patriotisme.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Derrière encore, de nombreux domestiques arec des tables, des tapis, des sièges, une escabelle : tout ce qu'il faut enfin pour meubler une chambre destinée à servir de tribunal de famille.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARECA » subst. masc.

est un fruit fameux dans les Indes, & une espece de noisette, ainsi décrit par Acosta. Il vient à un grand arbre droit, délié & rond, & d'une matiere fongueuse. Il a les feuilles plus longues & plus larges que la palme qui porte le cocos. Elles viennent au sommet de l'arbre, entre lesquelles sortent de petites verges deliées pleines de petites fleurs blanches & sans odeur, d'où s'engendre le fruit areca, grand comme une noix, mais fait en ovale. L'écorce est d'abord fort verte ; mais étant meure, elle est jaune comme les dattes. Elle est d'une substance molle & veluë ; & le fruit est blanc, dur, & plein de petites veines rouges que les habitans mangent avec les feuilles du betel. De son escorce ils se nettoyent les dents. Cette noisette est un ingredient qu'on mesle quelquefois dans le chocolate. Ce fruit au reste vient d'une espece de palmier, sa chair est ferme & dure, & est un ragoust pour les Indiens, qui succent cette amande pour leur rechauffer l'estomac. Son suc est styptique, & excite le même sentiment sur les levres, que l'alun ou la pomme de cyprés, dont les Indiens se servent quelquefois au lieu de l'areca. Il croist en gousse, & il y en a quelquefois 200. dans un bouquet. Les Indiens l'ont toûjours dans la bouche, s'imaginant qu'il fortifie l'estomac & les gencives, & qu'il aide à la digestion. C'est le dernier mets de leur repas, & ils le preferent à tous ceux de l'Europe.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020