argus

définitions

argus ​​​ nom masculin

littéraire, vieux Surveillant, espion vigilant.
(avec majuscule) Publication qui fournit des renseignements spécialisés. Voiture qui n'est plus cotée à l'Argus (de l'automobile).
Oiseau (phasianidé) du Sud-Est asiatique.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En descendant le lendemain matin, j'aperçus l'argus en grande conversation avec le garçon de l'hôtel, auquel il faisait subir un interrogatoire.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Avait-il été saisi au passage par de farouches argus ?George Sand (1804-1876)
Argus même ne pourrait voir les autres parties ; mais on peut bien juger que ce qui est caché, répond à ce qu'on voit paraître.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Le dîner finit sans que l'argus osât me regarder.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Je trouvai si ridicule cette prétention que j'envoyai paître l'argus en livrée, et je poursuivis mon chemin.Hector Berlioz (1803-1869)
Cependant il y avait des moyens, comme il parut dans la suite, non seulement d'endormir ces argus, mais même de les gagner.Catherine II de Russie (1729-1796)
Mais par quel moyen, trompant la vigilance de ses argus, a-t-elle pu lui faire parvenir ces lignes ?Saintine (1798-1865)
Quelques momens je sus contraindre tout ce que j'éprouvais, et me donner même un air de sincérité et d'insouciance qui trompa les regards si exercés de l'argus.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Ainsi sont gens qui n'ont point d'expérience, dont vient qu'ils soutiennent assez d'argus (arguments) mal fondés et avec peu de raisons.Bathild Bouniol (1815-1877)
Argus a beau posséder cinquante paires d'yeux, qu'importe s'il est myope ?Paul Féval (1816-1887)
Tout ce qui avait pu être surpris par les yeux et les oreilles de ces argus, devenait l'aliment de la curiosité et de la malice des gens de la noce.Paul Lacroix (1806-1884)
En tout ceci mon humeur gaie me servait beaucoup, car tous ces argus souvent étaient amusés des propos que je leur tenais, et se déridaient peu-à-peu malgré eux.Catherine II de Russie (1729-1796)
Maurice paye d'audace, fait bonne mine à son argus et lui propose de venir déjeuner en tiers.Albert le Roy (1856-1905)
Pour la femme, elle m'aimait sincèrement alors, et d'un argus dur et malveillant elle était devenue une amie ferme et attachée.Catherine II de Russie (1729-1796)
Les yeux d'argus de la police française cherchaient les fugitifs ; un embargo fut mis sur le port, et tous les vaisseaux en partance furent soigneusement visités.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Nous étions sans cesse sur nos gardes, et nous fûmes assez heureux pour tromper la surveillance de tous nos argus.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Maurice paie d'audace, fait bonne mine à son argus, et lui propose de venir déjeûner en tiers.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARGUS » subst. masc.

Nom propre d'un homme fabuleux qu'on dit avoir eu cent yeux, à qui Jupiter commit la garde de la vache Io, que Mercure tua, & dont Junon transporta les yeux sur la queuë du paon.
 
En Mythologie, on dit qu'il signifie la sphere des cieux qui a un nombre infini d'yeux ou d'étoiles ; & que Mercure est le soleil qui les fait disparoistre par sa lumiere. Ce mot est venu en usage dans la Langue, pour signifier un homme prudent & clairvoyant, qui voit de loin des yeux du corps, & qui prevoit toutes les choses des yeux de l'esprit. Regnier a dit agreablement en parlant d'une nuit obscure,
 
Argus pouvoit passer pour un des Quinze-vints.
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020