arpenter

 

définitions

arpenter ​​​ verbe transitif

Mesurer la superficie de (un terrain).
Parcourir à grands pas (un lieu délimité).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'arpente

tu arpentes

il arpente / elle arpente

nous arpentons

vous arpentez

ils arpentent / elles arpentent

imparfait

j'arpentais

tu arpentais

il arpentait / elle arpentait

nous arpentions

vous arpentiez

ils arpentaient / elles arpentaient

passé simple

j'arpentai

tu arpentas

il arpenta / elle arpenta

nous arpentâmes

vous arpentâtes

ils arpentèrent / elles arpentèrent

futur simple

j'arpenterai

tu arpenteras

il arpentera / elle arpentera

nous arpenterons

vous arpenterez

ils arpenteront / elles arpenteront

 

synonymes

arpenter verbe transitif

mesurer

parcourir, marcher, sillonner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Conseil et moi, nous restâmes jusqu'à cinq heures à arpenter la plage, observant et étudiant.Jules Verne (1828-1905)
Un jour, ils demandèrent la permission de ne pas prendre part à la promenade royale et passèrent deux heures à arpenter seuls le parc, s'entretenant de toutes choses.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il s'est levé tout aussitôt, et s'est mis à arpenter la salle à manger en laissant échapper des exclamations de douleur et de colère.Émile Gaboriau (1832-1873)
Au lieu donc de répondre, il se mit à arpenter la chambre, cherchant en vain quelque fable plausible, en proie à la plus extraordinaire agitation.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mon oncle se mit à arpenter la pièce à pas précipités et irréguliers, ne sachant évidemment par où commencer.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Le bancal saisit immédiatement le sens de cette indication, et il se mit à arpenter le terrain avec une célérité qui eût fait envie à un coureur de profession.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Guise se mit à arpenter la vaste salle, soufflant fortement et frappant le parquet de son rude talon.Michel Zévaco (1860-1918)
Tout à coup, il saperçut quil était encore à arpenter le marché comme un pont de bateau.Alphonse Daudet (1840-1897)
Si elle s'était trouvée, pour ses péchés, sur cette lande déserte, sûrement elle n'aurait pas imaginé même qu'on pût s'engager dans le sentier de chèvre que nous venons d'arpenter.Henri Ardel (1863-1938)
Resté seul, je me choisis un lit pour la nuit parmi les roseaux, et le lendemain je me mis, dès l'aurore, à arpenter la lande.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Et, le visage radieux, les yeux étincelants, il se mit à arpenter la pièce de toute la grandeur de ses petites jambes.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
A ces pensées, son front s'assombrit, et il se mit à arpenter le salon de long en large, poursuivant son monologue.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il s'en servit d'abord pour arpenter son cachot étroit à grands pas, puis pour lancer des coups furieux dans le chêne de la porte.Paul Féval (1816-1887)
Une exclamation de douleur échappa au jeune homme, qui, à moitié vêtu, se mit à arpenter la chambre d'un pas agité.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Il ne répondit point, s'arrêta de parler et se mit à arpenter son cabinet, réfléchissant et songeant.Albert Vandal (1853-1910)
Nous devons nous tourner vers l'avenir plutôt que de parcourir les sentiers classiques que nous avons coutume d'arpenter dans bien des situations.Europarl
Puis, il se mit à arpenter son cabinet en proie à une horrible émotion, à un accès de rage satanique, les poings crispés, l'écume à la bouche.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Deux ou trois fois aussi, je les avais vus arpenter la pelouse dans les premières heures de la nuit, en causant avec animation.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il recommençait à arpenter la pièce, d'un pas piaffeur et lourd, dont le vacarme se répercutait, dans le couloir proche, en sourde canonnade.Fernand Vandérem (1864-1939)
S'il y en a qui veulent faire arpenter leurs lots avant de rebâtir les clôtures pour l'été, c'est de le dire.Louis Hémon (1880-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARPENTER » verb. act.

Mesurer des terres pour sçavoir combien elles ont d'arpents.
 
ARPENTER, signifie figurément, Marcher beaucoup, ou marcher viste. Ce solliciteur arpente tout Paris presque tous les jours.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020