arrière-saison

définitions

arrière-saison ​​​ nom féminin

Dernière saison de l'année, automne, fin de l'automne. Des arrière-saisons.

synonymes

arrière-saison nom féminin

automne

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les barques poursuivaient les dernières sardines, pêchaient le maquereau, le thon, malgré les brouillards d'arrière-saison qui réveillent la cloche lugubre, le soir, au bout de la jetée.Marc Elder (1884-1933)
Et c'était aujourd'hui le dernier jour de l'arrière-saison.Marcel Prévost (1862-1941)
Les voyageurs s'étaient assis sur l'herbe, sous un grand chêne au feuillage jauni par l'arrière-saison.Eugène Sue (1804-1857)
L'arrière-saison, dans un pays aussi âpre, rend la guerre offensive difficile.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Vous avez, dans cette arrière-saison, fait deux campagnes ; vous avez rempli tout ce que j'attendais de vous.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Le tendre souffle de l'arrière-saison circulait par les portières ouvertes, autour de ses joues.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Cet amour d'arrière-saison se résume à peu près à ce que je viens de dire.Anatole France (1844-1924)
Nous nous faisons vieux ; un peu de paix et de calme, dans l'arrière-saison, voilà le bien auquel il faut prétendre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Là je restai toute l'arrière-saison, comme on dit là-bas, et j'y nouai de misérables liaisons qui plutôt me poussèrent aux folies où je tombai qu'elles ne me fortifièrent à l'encontre.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Marcel Schwob (1867-1905)
Le danger d'être englouti par les eaux ne menace que dans l'arrière-saison.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Nous prenons nos quartiers d'hiver, car, décidément, la saison et l'arrière-saison sont bien finies.Marie Quinton (1854-1933)
Je la tiens, pour un des plus nobles rameaux dont se décore, dans l'arrière-saison, l'arbre chenu des lettres.Anatole France (1844-1924)
Mais, dans ses commencements, cet amour fut peu fécond en poésie ; comme un arbre tardif, il devait avoir sa vraie floraison dans l'arrière-saison.Auguste Angellier (1848-1911)
Celui qui dissipe ses années de jeunesse dans le tourbillon de la société ne pense pas qu'il faut semer dans les jours de printemps pour récolter dans l'arrière-saison.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Tout le jour, dura ce même beau temps tiède et tranquille, cette sorte d'été mélancolique d'arrière-saison qui portait au recueillement.Pierre Loti (1850-1923)
La fusion en formait pour chacune d'elles un élément nouveau, non sans charme, surtout à l'arrière-saison, alors que les journées courtes et les longues soirées deviennent facilement monotones.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
L'arrière-saison, tout l'automne des fleurs tristes, et des lourdes mélancolies, la voulut-il encore plus amèrement délicieuse, par le sacrifice de sa plus chère passion ?Charles Baudelaire (1821-1867)
Elles sont comme ces dernières roses de l'arrière-saison, dont la vue fait plaisir, mais dont les pétales ont je ne sais quelle froideur, et dont le parfum s'affaiblit.Honoré de Balzac (1799-1850)
Heureuse, elle eût été belle encore, de cette beauté automnale dont la maturité a les splendeurs des fruits savoureux de l'arrière-saison.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais voici que les rouilles d'arrière-saison grimpèrent aux arbres, la brise soufflait de l'automne à pleins frimas et les minauderies de décadence commencèrent à manquer de confortable.Louis Mullem (1836-1908)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARRIERE-SAISON » subst. fem.

est une saison éloignée d'une autre. Ce vin sera bon sur l'arriere-saison, c'est à dire, au mois d'Aoust, en la saison la plus éloignée de la vendange. le bled se vend mieux sur l'arriere-saison, c'est à dire, au mois de Juin le plus éloigné de la nouvelle moisson.
 
On dit aussi d'un homme, qu'il est sur l'arriere-saison, quand il est vieux, & au temps le plus éloigné de sa jeunesse.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 20/05/2021