athlète

 

définitions

athlète ​​​ nom

nom masculin Antiquité Celui qui combattait dans les jeux publics ; gymnaste.
nom Personne qui pratique l'athlétisme. Les athlètes françaises. Un corps d'athlète.
par extension Personne bien musclée.
 

synonymes

athlète nom

sportif

gaillard, colosse, hercule, armoire à glace (familier), balèze (familier), costaud (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Plus âgé, il sollicite la permission de se produire dans les fêtes publiques comme athlète.Émile Blanche (1820-1893)
Il la saisit par une extrémité, et, avec l'agilité magistrale d'un athlète, il la fit glisser hors de la croisée, sur le rebord de l'appui extérieur jusqu'au fond du ravin.Victor Hugo (1802-1885)
Athlète malheureux, il porte lentement la main à ses blessures, pour parer les coups déjà reçus.Jules Michelet (1798-1874)
Vainement l'athlète aux poumons d'airain usait les forces de sa voix contre le tumulte ; le bruit même de la sonnette était étouffé.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Non seulement je suis moi-même un athlète, mais mes enfants ont atteint ou sont sur le point d’atteindre le niveau des meilleurs athlètes.Europarl
Il jeta sur l'herbe sa veste et son chapeau, cracha dans ses mains qu'il frotta l'une contre l'autre, et prit la position d'un athlète qui se dispose à boxer.Charles de Bernard (1804-1850)
Un jour un athlète qui avait remporté le prix aux courses de mules lui offrit une somme d'argent pour chanter sa victoire.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Chacun de ces deux hommes répondait à la condition qui fait l'athlète puissant, celle de paraître plus grand sans ses vêtements qu'avec eux.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le sort devait donc former trois couples, et laisser un septième athlète pour combattre avec les vainqueurs.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il eut, fallu rouler sur son beau corps d'athlète avant de lui arracher un seul des ouvrages canadiens qui formaient sa collection sainte.Hector Bernier (1886-1947)
Cet homme élevé au milieu du rire et de la joie serait comme un athlète élevé loin des combats.Victor Hugo (1802-1885)
Ne peut-on, par exemple, préparer ainsi la carrière de quelque autre bel animal, d'un athlète, d'un homme ?Marcel Boulenger (1873-1932)
Le régime d'un malade n'est pas celui d'un convalescent ; celui d'un convalescent n'est pas celui d'un athlète.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Sa taille d'athlète, sa grosse moustache fauve, la hardiesse grave de ses yeux bleu sombre, la décision de ses gestes sobres, le faisaient paraître plus proche de la trentaine.Daniel Lesueur (1854-1921)
Que si, jouteur téméraire, vous entrez dans la lice, vous ne saurez par où prendre le terrible athlète, car celui-ci s'est ménagé, par son système, un monde de refuges.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il n'en a fait qu'un athlète, car avec ses principes du beau idéal il ne pouvait rendre ses vertus.Stendhal (1783-1842)
Ce qu'il y a peut-être de plus triste et de plus sot sur la terre, c'est un athlète malade.Stendhal (1783-1842)
Là, vigoureuse comme un athlète, elle enlève le cavalier malencontreux, le porte sur ses bras dans la tente, et va le coucher sur un lit.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Soit fatigue, soit convention, le combat fut suspendu ; il y eut une trêve de quelques instants, et chaque athlète, s'éloignant un peu, vint se replacer dans sa posture menaçante.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
C'est l'athlète qu'on voulait lier : il était indomptable, dans l'indignation de sa force contre tout joug.Félix Nadar (1820-1910)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATHLETE » subst. masc.

Homme courageux & robuste qui s'adonne aux exercices du corps pour combattre à la course, à la lutte, & à d'autres jeux semblables, pour lesquels les Anciens avoient établi des prix. Les Athletes qui ont combattu aux Jeux Olympiques.
 
On le dit figurément des Heros qui ont combattu pour leur patrie, ou pour la foy. Les Athletes de la Republique. les Athletes de l'Evangile.
 
Ce mot vient d'athlitis en Grec, d'athleo, certo, pugno, ou plûtost luctor.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020