atonie

 

définitions

atonie ​​​ nom féminin

Médecine Diminution de la tonicité d'un organe. Atonie musculaire. ➙ hypotonie.
Manque de vitalité, de vigueur.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Telle était l'atonie profonde où s'engourdissaient les pauvres hôtes du grenier, qu'ils ne songeaient point à chercher la source de cette mystérieuse aumône.Paul Féval (1816-1887)
S'il agit d'abord comme excitant sur la volonté, il ne tarde pas à produire une invincible atonie.Louis Boussenard (1847-1910)
On sait, en outre, que l'atonie est le résultat le plus ordinaire de l'abus que les hommes font de leurs nerfs et des substances propres à les exciter.Charles Baudelaire (1821-1867)
L'atonie que mettent dans l'existence de ces femmes une perfection constante dans les choses, une régularité méthodique dans les habitudes, les conduit à l'adoration du romanesque et du difficile.Honoré de Balzac (1799-1850)
Barbolamo le trouva très-mal, et le tira de cette atonie par des excitants qui produisirent une réaction terrible.George Sand (1804-1876)
Ils s'éveillent, ceux dont je parle, avec des douleurs de lion, ou bien ils s'affaissent lâchement sur le matelas morne de l'atonie.Paul Féval (1816-1887)
Il lui donnait une souffrance, une faiblesse, une langueur, une sorte de tristesse et d'atonie physiques, le malaise sourd que le temps appela de ce mot vague : les vapeurs.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mais ne remue pas tes membres ; tu es encore aujourd'hui sous notre magnétique pouvoir, et l'atonie encéphalique persiste : c'est pour la dernière fois.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Il se laissa faire sans résistance aucune, et avec l'atonie d'un homme dont l'esprit est absorbé par une unique pensée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En même temps, elle sentait son corps s'anéantir dans une atonie mortelle et son âme s'égarer par les plus durs chemins de la douleur.Charles de Bernard (1804-1850)
Il s'affaissait en quelque sorte d'heure en heure, régulièrement, jusqu'à ce qu'enfin son exaltation se fit complète atonie.Paul Féval (1816-1887)
La connaissance lui revint quand on eut exécuté quelques prescriptions ; mais son pouls passa d'une atonie effrayante à une ardente énergie.George Sand (1804-1876)
L'émoussement des organes de la pensée, la distension des fibres, la somnolence des traits, l'atonie du regard caractérisent l'ennui passé à l'état chronique.Charles de Bernard (1804-1850)
Ses yeux, dans leur atonie fatiguée, gardaient une fixité farouche, et sa lèvre, plus avancée que de coutume, exprimait ce défi de sauvage qu'en lui-même il jetait à tout.Pierre Loti (1850-1923)
L'ennui est une langueur de l'âme, une atonie intellectuelle qui succède aux grandes émotions ou aux grands désirs.George Sand (1804-1876)
Goubaux trouva le malade dans une atonie morale complète ; tout venait de lui manquer à la fois : fortune, amitié, amour !Eugène Sue (1804-1857)
Quand le baron eut cessé de parler, il secoua brusquement cette sorte d'atonie pour éclater de rire.Eugène Chavette (1827-1902)
Je voudrais éternels ces instants d'atonie, et je sais que, peut-être l'an prochain, maman ne sera plus là.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Quand il s'agit de souffrances physiques, le patient tombe dans l'atonie ; quand il s'agit de souffrances morales, l'âme s'endort en quelque sorte et perd également la sensibilité.Paul Féval (1816-1887)
Ce fourbe cherchait à étonner, afin d'accomplir, dans l'atonie qui suit la surprise, tout ce que son imagination insatiable lui déroulait.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020