atonie

 

définitions

atonie ​​​ nom féminin

Médecine Diminution de la tonicité d'un organe. Atonie musculaire. ➙ hypotonie.
Manque de vitalité, de vigueur.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Telle était l'atonie profonde où s'engourdissaient les pauvres hôtes du grenier, qu'ils ne songeaient point à chercher la source de cette mystérieuse aumône.Paul Féval (1816-1887)
S'il agit d'abord comme excitant sur la volonté, il ne tarde pas à produire une invincible atonie.Louis Boussenard (1847-1910)
On sait, en outre, que l'atonie est le résultat le plus ordinaire de l'abus que les hommes font de leurs nerfs et des substances propres à les exciter.Charles Baudelaire (1821-1867)
L'atonie que mettent dans l'existence de ces femmes une perfection constante dans les choses, une régularité méthodique dans les habitudes, les conduit à l'adoration du romanesque et du difficile.Honoré de Balzac (1799-1850)
Barbolamo le trouva très-mal, et le tira de cette atonie par des excitants qui produisirent une réaction terrible.George Sand (1804-1876)
Ils s'éveillent, ceux dont je parle, avec des douleurs de lion, ou bien ils s'affaissent lâchement sur le matelas morne de l'atonie.Paul Féval (1816-1887)
Il lui donnait une souffrance, une faiblesse, une langueur, une sorte de tristesse et d'atonie physiques, le malaise sourd que le temps appela de ce mot vague : les vapeurs.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mais ne remue pas tes membres ; tu es encore aujourd'hui sous notre magnétique pouvoir, et l'atonie encéphalique persiste : c'est pour la dernière fois.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Il se laissa faire sans résistance aucune, et avec l'atonie d'un homme dont l'esprit est absorbé par une unique pensée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En même temps, elle sentait son corps s'anéantir dans une atonie mortelle et son âme s'égarer par les plus durs chemins de la douleur.Charles de Bernard (1804-1850)
Il s'affaissait en quelque sorte d'heure en heure, régulièrement, jusqu'à ce qu'enfin son exaltation se fit complète atonie.Paul Féval (1816-1887)
La connaissance lui revint quand on eut exécuté quelques prescriptions ; mais son pouls passa d'une atonie effrayante à une ardente énergie.George Sand (1804-1876)
L'émoussement des organes de la pensée, la distension des fibres, la somnolence des traits, l'atonie du regard caractérisent l'ennui passé à l'état chronique.Charles de Bernard (1804-1850)
Ses yeux, dans leur atonie fatiguée, gardaient une fixité farouche, et sa lèvre, plus avancée que de coutume, exprimait ce défi de sauvage qu'en lui-même il jetait à tout.Pierre Loti (1850-1923)
L'ennui est une langueur de l'âme, une atonie intellectuelle qui succède aux grandes émotions ou aux grands désirs.George Sand (1804-1876)
Goubaux trouva le malade dans une atonie morale complète ; tout venait de lui manquer à la fois : fortune, amitié, amour !Eugène Sue (1804-1857)
Quand le baron eut cessé de parler, il secoua brusquement cette sorte d'atonie pour éclater de rire.Eugène Chavette (1827-1902)
Je voudrais éternels ces instants d'atonie, et je sais que, peut-être l'an prochain, maman ne sera plus là.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Quand il s'agit de souffrances physiques, le patient tombe dans l'atonie ; quand il s'agit de souffrances morales, l'âme s'endort en quelque sorte et perd également la sensibilité.Paul Féval (1816-1887)
Ce fourbe cherchait à étonner, afin d'accomplir, dans l'atonie qui suit la surprise, tout ce que son imagination insatiable lui déroulait.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Afficher toutRéduire
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020