aubépine

définitions

aubépine ​​​ nom féminin

Arbuste épineux à fleurs odorantes blanches ou roses, à floraison précoce.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le chemin qu'ils parcouraient était sinueux, raboteux et profondément encaissé entre une double haie d'aubépine et de merisiers en fleurs.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Je vais le cœur triste et la tête basse, si bien que chants ni fleur d'aubépine ne me plaisent pas plus que l'hiver glacé.Joseph Anglade (1868-1930)
A la haie qui ceignait le jardin, elle cueillit un rameau d'aubépine, elle le cassa en deux, et lui en donna la moitié.Romain Rolland (1866-1944)
Il effara des pauvresses qui cheminaient par une sente et qui se blottirent dans le buisson d'aubépine.Paul Adam (1862-1920)
Sa large tonsure, environnée d'un cercle de cheveux noirs et crépus, rappelait l'image d'un enclos communal entouré d'une haie d'aubépine.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
On la voyait poindre à peine au milieu des dômes de l'aubépine en fleurs et des lilas odorans.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Le jasmin, le chèvrefeuille, la citronnelle, l'aubépine, la rose trémière, et jusqu'à la giroflée, ont eu leur tour.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Quant au colimaçon, il a le droit de rester tant que cela lui plaira sur cette belle haie et de se gorger d'aubépine, fleurs et feuilles.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Une haie vive d'aubépine et de sureau entourait un jardin où l'on voyait pêle-mêle des fleurs, des chèvres et des enfants.Amédée Achard (1814-1875)
Autre : sur une haie d'aubépine un fichu qui a l'air d'être tombé dans une lutte amoureuse.Joséphin Péladan (1859-1918)
L'air fleurait bon l'aubépine ; des parfums marins ajoutaient à la tendresse illuminée du soir une fraîcheur sereine.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
L'algèbre s'applique aux nuages ; l'irradiation de l'astre profite à la rose ; aucun penseur n'oserait dire que le parfum de l'aubépine est inutile aux constellations.Victor Hugo (1802-1885)
L'autre jour j'y croyais cueillir de l'aubépine, et j'y ai cueilli de la mandragore, qui s'est mise à saigner et à crier, ce qui a failli me rendre fou.Victor Hugo (1802-1885)
Un arbuste des haies, quel qu'il soit, aubépine, grenadier, paliure, lui fournit le support, habituellement à hauteur d'homme.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
A un mille du village, dans un vaste clairière entourée par une haie d'aubépine et de clématite, on voyait se dresser plusieurs croix de bois noir.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les merles noirs au bec doré volaient en chantant d'arbre en arbre ; les roitelets sautillaient dans les branches de l'aubépine, et les pinsons effrontés se poursuivaient dans les allées.Edmond About (1828-1885)
Par-dessus les haies d'aubépine qu'ils longeaient, le front levé, les yeux en joie, ils regardaient l'azur pâle, ils se regardaient ensuite, et trouvaient de quoi se sourire encore.René Bazin (1853-1932)
Sa poésie ne sent jamais l'aubépine, les senteurs des fèves en fleurs n'y arrivent pas.Auguste Angellier (1848-1911)
Peu après, on vit au haut d'une aubépine un nid de pie qui jetait pendant la nuit une vive clarté.Paul Sébillot (1843-1918)
Après quelques minutes de marche, nous arrivâmes devant une haie d'aubépine fleurie, très-haute, très-épaisse, au milieu de laquelle était une porte de bois rustique.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AUBESPIN, ou Aubespine » subst.

Espine blanche qui fleurit au mois de May. L'Aubespin est un arbre semblable au poirier sauvage. Ses branches sont armées de tous costés de fortes & fermes espines. Son écorce est aspre & escailleuse. Son fruit est rouge, plein, fresle, & aspre au goust, qui enferme un noyau, & quelquefois plusieurs ; & ses grains sont semblables à ceux du myrte. Il a la fleur blanche semblable à celle du poirier sauvage. Ses feuilles sont chiquetées & entaillées comme celles d'ache, mais sont plus grandes. Ses racines sont profondes. Les Medecins l'appellent souvent Berberis, du nom que luy donnent les Arabes. En Latin Acuta spina, Oxyacanthes, Alba spina. Les Rabins disent que le buisson en feu que vit Moïse estoit d'Aubespine.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en...

Dr Orodru 15/09/2021