auréole

 

définitions

auréole ​​​ nom féminin

Cercle qui entoure la tête de Jésus-Christ, de la Vierge et des saints dans les images. ➙ nimbe.
Degré de gloire qui distingue qqn. L'auréole des martyrs. ➙ couronne.
Trace circulaire laissée sur le papier, le tissu par une tache qui a été nettoyée.
Trace de transpiration des aisselles sur un vêtement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette auréole lui brûlait les yeux, et il avait besoin de les reporter sur la rose des champs qui parait le front de la petite fille.George Sand (1804-1876)
L'homme qui escorte une jolie femme se croit toujours coiffé d'une auréole ; à plus forte raison celui qui passe, entre deux jolies femmes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et puis on la garde cette auréole sa vie durant, descendrait-on quatre à quatre les degrés de l'échelle sociale escaladée un jour par hasard.Pamphile Le May (1837-1918)
De bonne foi, général, ajouta-t-il en désignant la marquise, croyez-vous qu'une auréole de gloire gâterait ce joli front ?Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
Le marquis semblait être le seigneur féodal de tous ces nobles, et ils l'entouraient de cette considération respectueuse qui vaut une auréole, quand ceux qui la témoignent la méritent.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Par contre, quand le supérieur accorde son consentement, comme s'il prétendait lui donner l'auréole de l'infaillibilité papale, tout doit courber le front devant sa parole sainte.Pierre Louÿs (1870-1925)
L'image de l'épouse lui apparaît encore, mais différente, agrandie, étincelante de l'auréole qui l'enveloppe lui-même.Hector Bernier (1886-1947)
En effet, il était toujours debout sur son rocher, le phare faisant autour de lui comme une auréole de lumière.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est vrai qu'il n'aurait plus cette auréole de mystère, ce prestige de l'inconnu qui m'émeut et me trouble et qui m'attire – oui là – qui m'attire vers ce vieux monstre.Octave Mirbeau (1848-1917)
La bouche édentée, restée fine, se perdait dans la barbe de neige, tandis que la couronne des cheveux, d'une blancheur d'auréole, tombait en boucles sur les épaules.Émile Zola (1840-1902)
Par bonheur, les traces du passage de l'illustre fondateur sont trop profondes, trop lumineuses, pour qu'il soit besoin de rien ajouter à l'auréole de gloire qui couronne son front vénérable.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Cette miraculeuse conquête nous environnait d'une auréole de gloire : désormais on croirait respirer autour de nous un air de prodige et de merveille.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
On entoura le chef des révoltés d'une mystérieuse auréole, et chacun eut à raconter sur son compte quelque miraculeux exploit.Paul Féval (1816-1887)
Son visage resta pâle et mélancolique ; mais ses grands yeux noirs lancèrent des éclairs, et une majesté sublime entoura son front d'une invisible auréole.George Sand (1804-1876)
Je me dérobais à mon éclat ; je me promenais à l'écart, cherchant à éteindre l'auréole dont ma tête était couronnée.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Catherine ne portait plus de robes claires ; ses cheveux d'or, sévèrement retenus, ne formaient plus d'auréole autour de son visage, devenu grave et pensif.Henry Gréville (1842-1902)
On dirait une sainte, dans tout ce soleil, avec ses grands yeux d'extase et sa chevelure d'or, qui luit pareille à une auréole.Émile Zola (1840-1902)
Parfois il découronne brusquement une tête qui s'était présentée dans son récit avec une auréole ; parfois il fait éclater tout aussi brusquement celle qu'il avait laissée dans l'ombre.George Sand (1804-1876)
Il y avait des mystiques maigriots qui se disaient fils des anges et portaient leur petit chapeau rond comme une auréole.Adolphe Retté (1863-1930)
Elle était fière d'eux, les chérissait outre mesure, ne les distinguant qu'à travers une auréole de beauté morale...Hector Bernier (1886-1947)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AUREOLE » subst. fem.

Terme de Theologie. Couronne qui est donnée aux Saints, aux Vierges, aux Martyrs, & aux Docteurs. Voyez St. Thomas au Supplément de sa Somme, Question 116.
 
AUREOLE, s'est dit originairement de quelque joyau qu'on proposoit pour prix de quelque dispute, qu'on donnoit pour recompense au merite. Du Cange. Ce mot vient du Latin aureola.
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020