Email catcher

avilissante

Formes

Exemples

Phrases avec le mot avilissante

La grande ville, par opposition à la petite ville de tradition germanique, est jugée avilissante, aliénante.Histoire urbaine, 2009, StéPhane Fü zessé ry (Cairn.info)
Tout ce qui l'occupe ici, tout ce qui l'arrête n'est plus qu'une chaîne avilissante : on rirait de pitié, si l'on n'était accablé de douleurs.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Elle me déclara que toute autre satisfaction lui serait moins pénible et serait, dans son opinion, moins avilissante pour son autorité.Albert Du Casse (1813-1893)
Pourvu que cette ruse avilissante ne lui fût pas du moins inutile ?Paul Bourget (1852-1935)
Il doit cohabiter avec cet autre soi destructeur mais non destructible, cette instance surmoïque totalitaire, avilissante.Le Journal des psychologues, 2016, Mélanie Coquet (Cairn.info)
Le péril est si voisin que l'hypocrisie, n'étant plus que de la prudence, n'est presque pas avilissante.Stendhal (1783-1842)
Lorsque la publicité utilise la nudité, sa représentation ne doit être ni avilissante ni aliénante.LEGICOM, 2007, Catherine Grelier-Lenain (Cairn.info)
Dans certains cours de danse contemporaine, on n'hésite pas à aller au sol, pratique totalement impensable et avilissante dans le classique.Travail, genre et sociétés, 2004, Pierre-Emmanuel Sorignet (Cairn.info)
Cette attitude avilissante et condescendante explique pourquoi l'on déteste parfois être traité comme un objet de pitié.Diogène, 2016, Sarinya Arunkhajornsak, Nicole G. Albert (Cairn.info)
En attendant, il court après les gredines qui lui versent le philtre amer de cette avilissante, de cette ensorcelante jalousie !Paul Bourget (1852-1935)
Or l'obéissance, devoir d'après les préjugés actuels, mais qui, pour un prince d'alors, était avilissante, est aussi l'abandon de leur amour.Han Ryner (1861-1938)
Si les administrativistes s'affichent volontiers comme des continuateurs, il leur importe cependant de ne pas brandir une dépendance intellectuelle avilissante.Revue Droit & Littérature, 2020, Anne-Laure Girard (Cairn.info)
Lui reproche-t-on de propager une image du peuple et des paysans jugée avilissante et irrecevable ?Napoleonica. La Revue, 2010, Edi Milos (Cairn.info)
Comme si de l'intégrer explicitement dans sa démarche était une chose avilissante.Les cahiers de médiologie, 1998, Maurice Sachot (Cairn.info)
Dès lors qu'elle est inutilement prolongée, la douleur, fût-elle psychique, est le plus souvent avilissante.Le Carnet PSY, 2009, Samuel Lepastier (Cairn.info)
On ne voit point que tant de précautions l'aient placée en un état d'infériorité avilissante.Charles Turgeon (1855-1934)
A quels lâches mensonges allait-elle être réduite, et où pouvait aboutir une si avilissante folie ?...André Theuriet (1833-1907)
Mais qui sont ces hommes hors de cette position avilissante ?Z : Revue itinérante d'enquête et de critique sociale, 2010 (Cairn.info)
La monarchie, dont le principe est l'honneur, réalise au mieux cette nature de l'homme passionné, en évitant l'écueil d'une vertu inhumaine et d'une crainte avilissante.Revue française d'histoire des idées politiques, 2012, Denis de Casabianca (Cairn.info)
Mais cela ne signifie pas que toute participation au travail aurait toujours été avilissante et anti-éducative.Renaud Hétier
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine