babillage

 

définitions

babillage ​​​ nom masculin

Action de babiller.
 

synonymes

babillage nom masculin

babil, babillement, gazouillis, lallation

bavardage, caquet (péjoratif), jacassement (péjoratif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Votre babillage me réconforte : où l'on babille, le monde me semble étendu devant moi comme un jardin.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Ce charmant babillage de jeune fille, qui paraît oiseux peut-être ici au lecteur, a un triple but caché dans l'esprit de l'auteur, qui prépare ainsi son pathétique dans le drame.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le babillage de cet enfant, qui ne peut comprendre la gravité d'une semblable révélation, aura effrayé et révolté la princesse.George Sand (1804-1876)
George ne tarda pas à trouver ce babillage insupportable.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Quelques kakatoès habitaient les cimes de la forêt ; mais, à cette hauteur, on les distinguait à peine, et leur babillage se changeait en imperceptible murmure.Jules Verne (1828-1905)
La durée de ce tranquille babillage, qui accompagnait je ne sais quel travail, me prouvait aussi qu'elle n'était pas sous le coup d'une surveillance bien redoutable.George Sand (1804-1876)
On entendait le petit bruit des cuillers contre les soucoupes, et le babillage des jeunes filles.René Boylesve (1867-1926)
Notre babillage fut interrompu par l'arrivée de la ligneïka ; au-dessus de chaque ressort était assis un petit serf.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Il s'amusait de son babillage sans prétention ; il trouvait près d'elle un délassement d'esprit, une détente, dont ses nerfs et son cerveau en ébullition avaient besoin.Mademoiselle George (1787-1867)
Penché devant elle et paraissant sous le charme, il écoutait à peine le babillage de sa cousine, absorbé qu'il était par la contemplation de sa beauté.Lucie Des Ages (1845-1914)
S'ils avaient pu, ils auraient confisqué le vent et interdit aux petites hirondelles de venir nous réjouir de leur babillage dans leurs nids cachés sous le rebord du toit.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le babillage vif et enjoué de cette jeune fille, qui avait d'ailleurs beaucoup d'affection pour moi, me procurait ordinairement une distraction agréable, lorsque je voulais, pour ainsi dire, m'éviter moi-même.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Elle le regarda un instant s'éloigner, puis, étant passée dans le hall, elle y oublia tout, au milieu du babillage de ses nombreuses amies qui l'appelaient : « l'idéale petite maman ».René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020