Email catcher

babillage

définitions

babillage ​​​ nom masculin

Action de babiller.

synonymes

babillage nom masculin

babil, babillement, gazouillis, lallation

bavardage, caquet (péjoratif), jacassement (péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les sessions de babillages durent en moyenne sept minutes, ont calculé les chercheurs.Ouest-France, 22/08/2021
Elle mêlera des expériences et des voix, superposera des sonorités qui relèvent du jeu et d'expressions multiples jusqu'aux bruitages improbables (babillage, tapage, chuchotement).Ouest-France, 21/09/2018
Et les caractéristiques universelles du babillage chez les nourrissons humains ont pu être retrouvées chez les chauves-souris.Ouest-France, 22/08/2021
Mais que l'on disparaisse de son champ de vision, aussitôt, son babillage reprend de plus belle.Ouest-France, 11/08/2017
Le babillage de cet enfant, qui ne peut comprendre la gravité d'une semblable révélation, aura effrayé et révolté la princesse.George Sand (1804-1876)
Pour la première fois de sa vie, les babillages et les câlineries de sa petite fille ne pouvaient la tirer de sa sombre préoccupation.Charles Deguise (1827-1884)
Quelques kakatoès habitaient les cimes de la forêt ; mais, à cette hauteur, on les distinguait à peine, et leur babillage se changeait en imperceptible murmure.Jules Verne (1828-1905)
Son silence formait un thème pour le babillage de tous les alentours ; – le monde formait des conjectures, – se communiquait sa surprise : – on mourait de connaître sa destinée.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle le regarda un instant s'éloigner, puis, étant passée dans le hall, elle y oublia tout, au milieu du babillage de ses nombreuses amies qui l'appelaient : « l'idéale petite maman ».René Boylesve (1867-1926)
Il s'amusait de son babillage sans prétention ; il trouvait près d'elle un délassement d'esprit, une détente, dont ses nerfs et son cerveau en ébullition avaient besoin.Mademoiselle George (1787-1867)
La salle des loisirs bouillonne d'activités et du babillage des jeunes enfants.Ouest-France, 25/11/2015
Mais, pas de babillage non plus et très vite, la petite fille montre des difficultés pour s'exprimer.Ouest-France, Fabienne GÉRAULT, 03/12/2020
Cet apprentissage passe par différentes étapes (pré-chant, chant plastique) comparables à celles que l'on voit chez le jeune enfant humain (babillage vocal, babillage linguistique).Ouest-France, 26/02/2018
Le babillage des petits oiseaux sous les feuillages fait peur aux escrocs.Ouest-France, 05/06/2015
Les oreilles d'abord avec le babillage des oiseaux et le craquement des branches caressées par des brises de vent.Ouest-France, Noémie BAUDOUIN, 03/07/2021
George ne tarda pas à trouver ce babillage insupportable.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Les bruits environnants s'estompent pour laisser place au bruissement des roseaux et au babillage des oiseaux peu nombreux en cette période post-nidification et pré migratoire.Ouest-France, 12/08/2017
On entendait le petit bruit des cuillers contre les soucoupes, et le babillage des jeunes filles.René Boylesve (1867-1926)
Notre babillage fut interrompu par l'arrivée de la ligneïka ; au-dessus de chaque ressort était assis un petit serf.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Votre babillage me réconforte : où l'on babille, le monde me semble étendu devant moi comme un jardin.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021