Email catcher

babil

Définition

Définition de babil ​​​ nom masculin

littéraire Babillage.
Bruit rappelant une voix qui babille.

Synonymes

Synonymes de babil nom masculin

babillage, babillement, gazouillis, lallation

Exemples

Phrases avec le mot babil

Elle petille d'esprit, de moqueries, de malices ; ce sont de jolies colères, des bouderies feintes, des éclats de rire, un babil étourdissant, de charmants caprices.Hippolyte Taine (1828-1893)
Ce retour, cette répétition, ce versus, cette poésie, cette retrouvaille d'un babil babélique fut la première connaissance.Le Coq-Héron, 2015, Gérard Pommier (Cairn.info)
Elle fait entendre incessamment son petit babil et trahit parfois des mouvements d'une regrettable indépendance.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Elle continua sur ce ton, et, en très-peu d'instants, je fus obsédé et presque attristé de son babil fantastique et mutin.George Sand (1804-1876)
Il s'était introduit, je ne sais à quel titre, chez la princesse, et l'amusait par son babil caustique et médisant.George Sand (1804-1876)
Dégoût du babil intello, des jargons universitaires, de l'interprétariat à vie, du commentaire de texte.Les cahiers de médiologie, 1998, Régis Debray (Cairn.info)
Celui qui entend le babil ne s'y trompe pas et ne manque pas d'y répondre.Champ Lacanien, 2011, Bernard Nominé (Cairn.info)
Il se jeta dans mes bras, et je le portai jusqu'en haut en excitant son babil.George Sand (1804-1876)
Il a un rapport très curieux au langage fait de ce babil qui se déroule automatiquement dès qu'il amorce certaines activités.Cliniques méditerranéennes, 2019, Frédérique F. Berger (Cairn.info)
Ce babil manifeste sa présence au monde et, si sa jouissance reste sans adresse, elle use de cette première voie sonore pour se dépenser.Bulletin de psychologie, 2014, Michel Grollier (Cairn.info)
Le babil, souvent coupé, mais jamais disputé, passoit en riant d'une bouche à l'autre.Jean-Baptiste Mosneron de Launay (1738-1830)
Comme le babil est fonction de l'objet voix, le regard est pour elle l'objet en cause.La Cause du désir, 2007, Rosine Lefort, Robert Lefort (Cairn.info)
On peut se laisser bercer par le chant de ces oiseaux, mais aussi apprendre à distinguer ces gazouillis, pépiements et autres babils !Ouest-France, Lucie DERHUYS, 30/03/2016
Il y a des sanglots, dans ton babil d'innocente.Émile Zola (1840-1902)
Il dit, re-dit entre le babil du naissant, le babillage amoureux et le radotage d'une très vieille expérience humaine.Cités, 2018, Claude Ber (Cairn.info)
Il vise un passé mythique, le noyau irrationnel de la langue et se réfère pour cela à des langues magiques et au babil des enfants.Psychologie clinique, 2011, Yulia Popova (Cairn.info)
Il s'agira alors d'orienter le babil de l'enfant en fonction des codes de communication en vigueur dans sa sphère sociale.L'Homme, 2017, Romain Simenel (Cairn.info)
Elles se développent autour de jeux prosodiques à partir du babil et des vocalisations de l'enfant.Enfance, 2017, Louise-Hélèna Aubineau, Luc Vandromme, Barbara Le Driant (Cairn.info)
Dans cette coconstruction avec les parents qui étayent le langage, le bébé manifeste avec son corps, ses babils, ses vocalisations.Vie sociale, 2013, Élisabeth Cataix-Nègre (Cairn.info)
Ils le disent à leur manière, parfois avec un babil traumatique qui n'est pas reconnu comme tel.Les Cahiers Dynamiques, 2015, Hélène Romano (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BABIL s. m.

Abondance de paroles sur des choses de neant ou superfluës ; un parler continuel & importun. Les femmes & les vieillards ont toûjours trop de babil. Nicod derive ce mot de Babel, où se fit la confusion des Langues. Menage veut qu'il vienne de bambinare, qui a été fait de bambino Italien diminutif de bambo, lequel est derivé du Syriaque babion, qui signifie enfant, d'où on a fait aussi babiole & bimbelots, signifiant des poupées.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine