bacchante

 

définitions

bacchante ​​​ nom féminin

Antiquité Prêtresse de Bacchus.
littéraire Femme débauchée.

bacchante ​​​ ou bacante ​​​ nom féminin

familier Moustache.
 

synonymes

bacchante nom féminin

ménade, furie, thyade

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Celle qui était née pour devenir une adorable bacchante se fane dans la fièvre inutile de ses instincts comprimés.Paul Bourget (1852-1935)
Porte à ta lèvre souillée la coupe d'onyx de la bacchante !George Sand (1804-1876)
Parmi celles qui dansent, une espèce de bacchante, frappant du tambour, déploie, avec une grâce infinie, jambes et bras en l'air.Denis Diderot (1713-1784)
Il creusait un trou noir dans sa vie de bacchante.Émile Bergerat (1845-1923)
La grappe de raisin me fait venir l'eau à la bouche, mais... votre bacchante n'a pas l'air assez... comment dirais-je donc ?...Alphonse Allais (1854-1905)
C'était un beau tableau fraîchement peint, qui représentait une bacchante nue à demi-renversée.Alphonse Allais (1854-1905)
On reconnaissait que c'était une bacchante à la grappe de raisin qu'elle mordillait à belles dents.Alphonse Allais (1854-1905)
Elle semblait fort jolie, d'une maturité précoce, pour ses vingt-cinq ans, avec son air de bacchante habillée par les grands couturiers du règne.Émile Zola (1840-1902)
Les hommages rendus à la grâce de la jeune bacchante flattaient beaucoup, paraît-il, l'auteur de ces pièces assez médiocres.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Il fut jeté de côté et ne retrouva pas la bacchante.Arsène Houssaye (1815-1896)
La bacchante était jolie au possible, mais un peu raisonnable, pour une bacchante.Alphonse Allais (1854-1905)
Mais peut-être ne trouvez-vous pas au-dessous de votre destinée d'être soupçonnée de mystérieuses et terribles passions, tandis que vous mépriseriez le vulgaire renom d'une bacchante.George Sand (1804-1876)
Je pris le gouvernail en main, parce que le pilote, troublé par le vin, comme une bacchante, était hors d'état de connaître le danger du vaisseau.François de Fénelon (1651-1715)
Elle était l'incarnation de l'amour, la bacchante populaire, glorifiée par la foule, et dont le nom vole de l'étroite échoppe au bar tumultueux ; il la croyait riche, heureuse.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Eh bien, là, je l'ai revue ; mais la figure angélique s'était changée en tête de bacchante.Arsène Houssaye (1815-1896)
Mais j'avais presque huit ans que je ne pouvais pas encore regarder tranquillement la bacchante avant de m'endormir.George Sand (1804-1876)
Et puis des pampres s'enroulaient dans ses cheveux, comme dans les cheveux de toute bacchante qui se respecte ou même qui ne se respecte pas.Alphonse Allais (1854-1905)
Mais tandis qu'elle se levait, bien que je fusse assez éveillée pour le constater, j'étais encore assez endormie pour voir la bacchante.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BACCHANTE » s. f.

Femme qui celebroit autrefois les Festes de Bacchus. Ce furent les Bacchantes qui déchirerent Orphée.
 
BACCHANTE, se dit figurément d'une femme en fureur, emportée de colere, de rage, ou d'amour.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020