barbouillage

 

définitions

barbouillage ​​​ nom masculin

Action de barbouiller ; son résultat. ➙ gribouillage.
spécialement Mauvaise peinture.
syn. (rare) barbouillis.
 

synonymes

barbouillage nom masculin

peinture, barbouille (familier)

gribouillage, gribouillis, griffonnage

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au point de vue politique, son écriteau sur l'or, devenu indéchiffrable et d'ailleurs peu intelligible, n'était autre chose qu'un barbouillage de façade et ne le dénonçait point.Victor Hugo (1802-1885)
Pardon de mon bavardage et de mon barbouillage.George Sand (1804-1876)
Mais ce qu'on ne saurait tolérer, c'est le barbouillage et la déformation de parti pris.Émile Zola (1840-1902)
Jamais il n'y eut d'erreur ou de barbouillage.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Tu m'arrangeras un peu tout ce barbouillage, en ayant soin de cacher mon nom, par égard pour ma pauvre mère.Édouard Corbière (1793-1875)
Il y a tantôt quinze jours que je vous écrivis le barbouillage précédent.George Sand (1804-1876)
C'est un divertissement bien connu chez nous que ce barbouillage avec le jus des guignes noires qui pendent au-dessus des buissons et jonchent la terre à leur maturité.George Sand (1804-1876)
Fontaine, qui moins souvent que moi venait savoir où en était la besogne, m'a surpris plus d'une fois m'escrimant dans cet autre genre de barbouillage, ce qui le divertissait assez.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Le lendemain, je reconnus ma folie et brûlai mon barbouillage ; mais je recommençai, et cela dura ainsi plusieurs mois.George Sand (1804-1876)
Toutes les cinq minutes, il relève la tête, la penche un peu de côte et sourit à son barbouillage d'un air de complaisance.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le mot barbouillage, que je fais suivre d'un à propos assez impertinent, ne peut s'appliquer qu'à moi.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARBOUILLAGE » s. m.

Action de barbouiller, d'enduire d'une couleur. Le barbouillage de ce tripot a tant coûté.
 
BARBOUILLAGE, se dit aussi par mépris d'une meschante peinture.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020