barbouille

définitions

barbouille ​​​ nom féminin

familier et péjoratif Activité du peintre (artiste ou peintre en bâtiment).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette glu de la bonne action commise sur vous vous barbouille et vous embourbe pour toujours.Victor Hugo (1802-1885)
Et il en barbouille, de ce papier, il en barbouille !Félix Galipaux (1860-1931)
On repose en ce moment, à l'entrée du chœur, deux autels en ravissante menuiserie du quinzième siècle ; mais on barbouille cela de peinture à l'huile, couleur bois.Victor Hugo (1802-1885)
Il faut vous dire qu'on barbouille et griffonne de manière à rendre l'écriture méconnaissable.Isabelle de Charrière (1740-1805)
Vous conserverez plus d'éclat dans ces mesures que sur la dalle non balayée que le temps barbouille de sa lie.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je sens mon cœur qui se barbouille de plus en plus.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quelle bonne occasion pour s'égayer de la maladresse de celui qui trace une ligne courbe au lieu d'une ligne droite, sous le pinceau qu'il barbouille de peinture blanche !Édouard Corbière (1793-1875)
Je f... du rouge, du jaune, de l'or, je barbouille comme un enragé, et jamais ça ne me paraît éclatant.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Tire des désirs par les pieds et barbouille-m'en pour que je ne me souvienne pas.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020