baron

 

définitions

baron ​​​ , baronne nom

nom masculin Grand seigneur féodal.
nom Possesseur du titre de noblesse entre celui de chevalier et celui de vicomte.
nom masculin familier Personnage important. Les barons de la finance.

baron ​​​ nom masculin

Baron d'agneau, les deux gigots et les lombes.
 

synonymes

baron nom masculin

magnat, roi

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce fut seulement quand le baron le reconduisit à la porte de sortie, qu'il put aborder le sujet qu'il l'avait amené.Hector Malot (1830-1907)
Je rentrais et, en passant sur le carré du baron, il m'a pris l'idée de lui rendre visite.Eugène Chavette (1827-1902)
Cette question m'embarrassa, quoique bienveillant que fût le regard avec lequel le baron attendait ma réponse.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Arrivé devant le logis du baron, j'allais sonner quand une porte s'ouvrit à l'étage au-dessus.Eugène Chavette (1827-1902)
Si c'est un garçon de cœur, il pourra bien encore contester vos droits, et ourdir une trame capable de dénouer celle de votre baron.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mancal avait tiré de sa poche un flacon et l'avait placé sous les narines du baron.Jules Lermina (1839-1915)
Dès que le colonel arriva, le baron le prit dans un coin pour lui communiquer les renseignements qu'il venait de recevoir.Hector Malot (1830-1907)
Le baron, se voyant désarmé, fit deux ou trois pas en arrière ; mais, dans ce mouvement, son pied glissa, et il tomba à la renverse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais le baron, qui ne voulait pas se laisser attirer sur ce terrain, se contenta de répondre par un sourire vague.Hector Malot (1830-1907)
Et le baron retira de la poche sa main qui tenait tout à la fois la lettre et un revolver.Eugène Chavette (1827-1902)
Le baron chancelait, il s'appuya à la cheminée, son visage se couvrait d'une teinte livide....Jules Lermina (1839-1915)
Quelques instants après que le médecin se fut éloigné, le baron se rapprocha du colonel.Hector Malot (1830-1907)
Quant au baron, il ne bougea pas ; on pouvait croire qu'il était absorbé dans une sorte de ravissement.Hector Malot (1830-1907)
Contrairement à ce qu'avait fait le colonel, le baron parlait d'une voix forte et rapide, de telle sorte qu'il était à peu près impossible de l'interrompre.Hector Malot (1830-1907)
Le baron essuya sa joue du bout de son doigt ; il pleurait, ce pauvre père !Hector Malot (1830-1907)
Ni le baron ni d'autres ne s'en douteraient ; je ne le porte jamais ; pourquoi ne pas rendre service, si cela ne fait de mal à personne ?Alfred de Musset (1810-1857)
Le baron plaît à des femmes plus haut placées et soi-disant plus vertueuses que nous.George Sand (1804-1876)
Le baron, qui n'avait rien dit, voyant le colonel piqué, leva la main, et tout le monde garda le silence.Hector Malot (1830-1907)
Le baron avait prévu cette difficulté et il avait trouvé un moyen pour la tourner.Hector Malot (1830-1907)
Chaque fois qu'il arrivait, le colonel trouvait le baron assi dans un large fauteuil, devant une table sur laquelle.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARON, BARONNE » s. m. & f.

Degré de Noblesse qui est au dessus des simples Gentilshommes & des Chastelains. il y a tres-grand nombre de Barons en Allemagne.
 
On croyoit à la Cour les Barons trepassez,
 
dit le Baron de la Crasse.
 
Menage derive ce mot de Baro, qui signifioit parmi les Romains un homme fort & vaillant, & aussi un brutal & feroce : & parce que les Rois avoient auprés d'eux les hommes les plus vaillants & les plus forts, & qu'ils les recompensoient de plusieurs Fiefs, & Seigneuries, on a depuis appellés Barons, ces Nobles qui les avoient obtenus. Desorte que ce n'est pas merveille, si dés le temps même de St. Augustin on a appellé Barons les gens les plus considerables de la Cour & de l'armée. Quelques-uns derivent Baron de l'Allemand bawer, qui se dit en un contre-sens, & signifie paysan. Dans la basse Latinité on a appellé Barons, des gens de journée, de peine & de travail, parce qu'ils doivent estre forts & robustes, comme on voit dans Isidore, qui dit que ce mot vient du Grec varys, qui signifie gras, & fort. Papias est aussi de ce sentiment. Et en ancien Gaulois on appelloit Varons, les valets des soldats, qui étoient extremement lourds & stupides, & resistants à la fatigue. Ciceron, pour signifier un homme lourd & stupide, se sert du mot de baron. Dans les anciennes Loix d'Allemagne on dit, Souffleter un baron, pour dire, Donner un soufflet à un vilain. On appelle aussi en Italien un gueux barone ; & on dit baronare, pour dire, gueuser.
 
D'autres derivent le mot de Baron d'un vieux mot Gaulois Ber, ou Bers, qui signifioit Haut Seigneur, d'où on a fait le Fief de Haut-ber. Quelques-uns l'ont fait venir de Barrus, qui signifie Elephant, à cause que les Barons sont ceux qui ont le plus de pouvoir. Mais la plus vraisemblable opinion est qu'il vient de l'Espagnol varo, qui signifie un homme vigoureux, vaillant, & noble. D'où vient que quelques Coustumes ont appellé un mari Baron, ce que les femmes appellent leurs hommes. Une femme ne peut contracter, ni appeller sans l'autorité de son baron. D'où vient que les Princes ont appellé Barons, leurs Vassaux, qu'on appelle encore aujourd'huy leurs Hommes, & Feudataires. Et dans les Loix Saliques & Ripuaires, le mot de baron signifie generalement un homme.
 
On a appellé Barons Châtelains, ceux qui avoient des Chasteaux. On a appellé aussi Barons en France, ceux qui étoient les Pairs dans les Justices. On appelle Barons en Arragon, ceux qui ont plusieurs Vassaux qu'on nomme autrement Ricos hombres. En Angleterre on appelle Barons du Parlement, ceux qui tiennent le Parlement. On a appellé aussi Barons, les premiers bourgeois de la ville de Londres.
 
On a appellé Hauts Barons, ceux qui tenoient une des quatre notables Baronnies de France, qui sont Coucy, Craon, Sully, & Beaujeu.
 
Du Chesne dit que les Seigneurs de Montmorency ont esté appellés les premiers Barons de France.
 
BARON, se disoit autrefois des Grands du Royaume de France. Quand le Roy tenoit les Estats, ou des Conseils d'importance, il assembloit ses Barons, qui ont changé souvent de degrés & de qualité selon les temps & les lieux. Il falloit autrefois pour estre Baron, avoir sous soy trois ou quatre Chastelenies, & trois Maladeries.
 
On appelle communément en Espagne Baron, un homme illustre, masle ou vigoureux ; & quelquefois c'est un nom qu'on donne à un mari.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020