barreau

définitions

barreau ​​​ nom masculin

Barre servant de clôture ou de support. Les barreaux d'une cage, d'une fenêtre. —  Les barreaux d'une échelle, d'une chaise (entre les montants).
Espace, autrefois fermé par une barrière, qui est réservé au banc des avocats dans les salles d'audience.
Profession, ordre des avocats. Être inscrit au barreau.

synonymes

barreau nom masculin

échelon, degré

barre

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Parquet l'engageait avec chaleur à s'emparer de la première affaire qui serait plaidée à la fin des vacances, et à faire son début au barreau.George Sand (1804-1876)
Quoique appartenant à une opinion entièrement opposée, ils reconnaissaient qu'on avait choisi pour les défendre deux princes du barreau.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les motifs de l'arrêt sont tirés, en substance, de l'ancien droit et des traditions du barreau.Charles Turgeon (1855-1934)
Hennequin, avant déjeuner, me parlait de sa manière au barreau ; d'après ce qu'il m'en a dit, il me semble qu'il me ferait plus d'impression que les autres.Eugène Delacroix (1798-1863)
Comme le barreau français, nous nous sommes opposés à l'absence de contrôles et de délimitations réels de l'activité de l'avocat migrant dans le pays d'accueil.Europarl
Il se destina au barreau, et 1790 le trouva avocat et ne respirant que pour activer le mouvement, qui déjà commençait à devenir menaçant.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Un troisième étudiait pour suivre la carrière du barreau dans laquelle il s'est fait un nom distingué.Pons de l'Hérault (1772-1853)
C'est ainsi que le test d'aptitude pour intégrer le barreau d'un pays autre que le sien a très souvent été utilisé comme un efficace verrou protectionniste.Europarl
Il ôta son gantelet de fer, se haussa sur ses pointes et le lança violemment contre le barreau qui rendit un son fêlé.Paul Féval (1816-1887)
Vous êtes un des vingt-cinq ou trente membres du jeune barreau que le nationalisme a mis en vue.Anatole France (1844-1924)
Il avait le mépris des beaux parleurs, des gaillards qui entrent dans la politique comme on entre au barreau, pour y gagner des rentes, à coups de phrases.Émile Zola (1840-1902)
Chaque ogive n'avait d'abord qu'un barreau, mais, après la tentative d'évasion, le barreau fut doublé.Louise Colet (1810-1876)
Target, distingué au barreau, d'ailleurs bien famé parmi nous, y vint jouer le premier rôle.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Cette chambre prend sa lumière par une fenêtre basse percée au niveau du parquet et grillée d'un double barreau.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le barreau aimanté du téléphone se termine également par un appendice en fer renfermé dans une bobine.Théodose du Moncel (1821-1884)
Au milieu d'elle, les familles qui se consacraient au barreau et à la magistrature gardaient des traditions et des habitudes propres, venues des anciens parlements.Théodore Duret (1838-1927)
Au barreau ils jasent assez ; devant un confesseur, au diable le mot, vous n'en sauriez rien tirer.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Elle le vit déranger le barreau de la grille, et se glisser dans le jardin.Victor Hugo (1802-1885)
Un prisonnier peut desceller une pierre de taille avec un clou et couper un barreau d'acier avec un cheveu, s'il y met le temps.Paul Féval (1816-1887)
On voit que ceux qui dirigent les débats appartiennent au barreau : ils ont perruque et manteau rouge ou noir.Ernest Michel (1837-1896)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARREAU » s. m.

Barre de bois, ou de fer, qui ferme à jour quelque passage, quelque porte, quelque fenestre, comme une espece de grille ou de balustrade. Les fenestres des prisons sont fermées avec de gros barreaux de fer. le Choeur de cette Eglise est fermé de barreaux de bois. on met des barreaux de fer au bout des allées pour en continuer la veuë dans la campagne.
 
BARREAU, en termes d'Imprimerie, est la piece de fer en forme de manche qui sert à faire tourner la vis de la presse pour imprimer.
 
BARREAU, au Palais, se dit des bancs où se mettent les Advocats dans les chambres d'audience, & qui entourent le parquet qui se ferme avec un barreau de fer, d'où il a tiré son nom. Tous les barreaux étoient pleins pour voir cette ceremonie. On obligeoit autrefois les Advocats Generaux à passer le barreau, quand ils plaidoient seulement pour l'interest du Roy.
 
BARREAU, se dit figurément des Advocats. Cet Advocat est l'honneur du Barreau. tout le Barreau s'éleve, quand un President maltraite quelque Advocat. on a consulté tout le Barreau sur cette question. ce jeune homme suit le Barreau, pour dire, fait la profession d'Advocat.
 
BARREAU, se dit aussi de la discipline du Palais, & des reglements que doivent observer les Advocats. Toute la forme du Barreau est changée depuis quelque temps. c'est la regle, c'est l'usage du Barreau.