bedeau

 

définitions

bedeau ​​​ nom masculin

Employé laïque préposé au service matériel, dans une église. ➙ marguillier, sacristain. Des bedeaux.
 

synonymes

bedeau nom masculin

sacristain, marguillier, suisse, porte-verge (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À la première séance, comme on recueillait les votes, les partisans de ce dernier avaient arraché les pièces au bedeau et empêché de voter.Jules Michelet (1798-1874)
Nous demandons aux gens ce qui peut leur plaire dans cet ours bourru, qui a des habitudes de bedeau et des inclinations de constable.Hippolyte Taine (1828-1893)
Le suisse, le bedeau ramassaient le prince, plié sur son fauteuil, et l'emportaient vers la sacristie.Louis Ulbach (1822-1889)
Ce bedeau, gardien des registres, avouait qu'on l'avait forcé de faire un faux dans le procès-verbal.Jules Michelet (1798-1874)
Quand j'étais bedeau dans mon village, j'appris à faire de grandes lettres comme des marques de ballots, et on disait que cela faisait mon nom.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le bedeau, agitant ses tintenelles, refoulait, dans le chemin, les mendiants curieux, et une voiture de foin, qui s'en revenait, fut contrainte de s'arrêter et d'attendre.Octave Mirbeau (1848-1917)
Jamais je n'ai vu les amis du fiancé fondre en larmes, jamais je n'ai remarqué la moindre émotion dans le bedeau et le clergé qui officie.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le presbytère était à une petite demi-lieue du bourg ; le recteur faisait la course sur son bidet, que le quinquiss (le bedeau) tenait par la bride.Alphonse Chabot (?-1921)
Les moindres soupirs de la cathédrale lui parvenaient, décuplés par l'attention : elle entendait jusqu'aux pantoufles du bedeau éteignant les cierges.Émile Zola (1840-1902)
Il ne craignait plus d'être chassé, il ne tremblait pas devant cette redingote sévère, ce gilet montant, cette longue canne, dont l'ensemble constitue l'important bedeau de paroisse.Jules Verne (1828-1905)
Les yeux perçants du maire s'attachèrent sur le visage aux traits maigres et accusés du prêtre qui, les yeux baissés, suivaient le bedeau vers la chaire.M. Maryan (1847-1927)
Le bedeau, le pauvre, le maquignon et le déserteur ont des familles auxquelles le diable ne connaîtrait goutte.Paul Féval (1816-1887)
Peggotty était décidée à ce que tout se passât sans bruit, et le bedeau avait été le seul témoin de la cérémonie.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il ne la regardait pas, ses regards froids passaient plus haut, par-dessus son chignon, avec des pudeurs de bedeau refusant de souiller ses yeux sur la chevelure d'une pécheresse.Émile Zola (1840-1902)
Le lieutenant-colonel, desséché et poussiéreux, avec des manières de bedeau, et l'air d'avoir été oublié très longtemps dans le placard d'une sacristie.Georges Darien (1862-1921)
Aussi notre officier ne douta point que ce ne fût dans cette maison que logeait le digne bedeau.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle vit le bedeau, le suisse, et deux assistants qui emmenaient un homme dont, à cause de la distance, elle ne put distinguer les traits.Hugues Rebell (1867-1905)
Il lui a permis d'acheter une chasuble violette, et de placer à l'orphelinat la fille de notre bedeau, qui venait de mourir.M. Maryan (1847-1927)
Comment avait-il pu atteindre cette galerie, fermée d'une porte dont le bedeau gardait la clef ?...Émile Zola (1840-1902)
Et j'ai vu le bedeau venir, le matin, avec une miche de pain sous le bras, et déjeuner tranquillement, assis sur le coin d'une vieille pierre tombale.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BEDEAU » s. m.

C'étoit autrefois un Sergent dans les Justices subalternes ; & les Sergens Royaux, quand ils plaident contre eux, les qualifient encore de ce nom. En effet ils servent de Porte-verges dans les Eglises des Jurisdictions Ecclesiastiques, comme on voit encore à St. Germain Desprez. On les appelle en Latin Bidelli, qu'on croit avoir été fait par corruption de pedellus, comme servants à pied. Fauchet dit qu'on les appelloit autrefois Bidaux, & que c'étoient des soldats paysans. Ce mot, selon quelques-uns, vient de l'Hebreu badal, ordinare, arranger : ce qui regarde là fonction des Bedeaux. D'autres le tirent de pedo, seu baculo, quia virgâ utebantur. Mais Spelmannus, Watsius, & Skinnerus le derivent du Saxon bidel, qui signifie un crieur public. Dans le vieux Coustumier de Normandie on fait difference entre les Sergens à l'espée, & les Bedeaux, dont ceux-cy étoient destinés aux moindres services.
 
BEDEAUX, se dit aussi de ceux qui servent d'Huissiers, & de Porte-masses dans les Universités, qui marchent devant le Recteur & les Facultez. On les nomme en Latin Apparitores. Un Recteur avec ses Bedeaux.
 
BEDEAU, est aussi un Porte-verge, qui sert à l'Eglise & aux Confrairies pour les questes, pour la conduite des personnes de qualité aux offrandes, aux Processions, &c.
Vidéos Luciférien, par Alain Rey Luciférien, par Alain Rey

Pourquoi le mot préféré d'Alain Rey est-il le mot "luciférien(ne)" ? Un mot plus "lumineux" qu'il n'y paraît ! 

02/10/2020