Email catcher

bée

Définition

Définition de bée ​​​ adjectif

(seul emploi) Bouche bée : la bouche ouverte (d'admiration, d'étonnement). J'en suis resté bouche bée.

Exemples

Phrases avec le mot bée

Pourtant, le fait que le passant reste bouche bée exerce une influence sur l'effet.Philosophie, 2006, Jonathan Schaffer, Max Kistler, Philippe de Brabanter (Cairn.info)
Plus tard les badauds resteront bouche bée devant la sagesse de l'occupant, qui a su tout réglementer, tout prévoir.Jean Massart (1865-1925)
À sa droite, une femme au chapeau en dentelle rose bonbon est bouche bée.Ouest-France, Valentin HAMON--BEUGIN, 04/07/2019
Ici, il s'agit donc de quelqu'un qui a une grande bouche (genou) ou plutôt qui reste toujours bouche bée, pas vraiment un signe d'intelligence.Ouest-France, Hervé LOSSEC, 18/08/2012
Qui n'est jamais resté bouche bée, fasciné et émerveillé devant la beauté d'un papillon ?Géo, 18/03/2021, « Les ailes des papillons, un formidable moyen de communication »
Ce n'est pourtant pas le journal télévisé en direct mais les images de quelqu'un qui, bouche bée, saisit au vol l'affaissement des tours.Esprit, 2007, Olivier Mongin (Cairn.info)
En tant qu'attribut de rester, l'expression bouche bée figure 24 fois dans le corpus restreint défini en 3.2.2.2.Travaux de linguistique, 2018, Reidar Veland (Cairn.info)
Bouche bée, la petite fille s'arrête net, regarde, se penche sur mon dessin.Imaginaire & Inconscient, 2014, Isa Fargues (Cairn.info)
Ma sœur pousse un cri, pendant que mon père reste bouche bée.Georges Darien (1862-1921)
Le public reste bouche bée devant la puissance de cette tragédie antique, revisitée à la sauce contemporaine.Ouest-France, Anne KIESEL, 02/07/2017
Mais devant le phénomène immaculé, l'aréopage est resté bouche bée.Ouest-France, Olivier RENAULT, 28/11/2015
Briand d'abord, et qui s'en tire avec une maëstria dont les amateurs, du plus grand au plus petit, demeurent bouche bée.Maurice Barrès (1862-1923)
Le silence est grand ouvert, l'œil est hagard, la bouche bée.Les temps modernes, 2003, Raphaël Enthoven (Cairn.info)
Les rustres écoutaient bouche bée, le front apaisé.Georges Eekhoud (1854-1927)
Les enfants restent bouche bée à la vue d'un de ces engins entrant doucement dans l'eau.Ouest-France, Alexandre STEPHANT, 05/10/2015
Tous sont restés bouche bée devant la star du grand écran, qu'ils ne s'attendaient évidemment pas à retrouver devant eux.Ouest-France, 16/12/2020
Elle ne la connaissait pas, bien sûr, et elle en est restée tout simplement bouche bée.Le Coq-héron, 2011, Mikkel Borch-Jacobsen (Cairn.info)
Chignole, généralement insensible aux somptuosités de la nature, reste bouche bée d'admiration.Marcel Nadaud (1889-?)
La bonne centaine de personnes présentes pour la conférence est bouche bée en écoutant le charpentier, raconter comment il dessine les bateaux, avec son oeil.Ouest-France, 22/05/2017
La brave femme demeure bouche bée, une chaise dans chaque main.Jules Renard (1864-1910)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BÉE adj. f.

qui se dit proprement avec le mot de gueule, pour signifier une futaille ouverte ou defoncée par un bout. On dit aussi, qu'une porte, qu'une fenestre est ouverte à gueule bée, pour dire, qu'elle est toute arriere ouverte.
 
On appelle Veuës bées, celles qui regardent de costé sur le voisin. L'article 202. de la Coustume de Paris veut que personne ne puisse avoir de veuës droites sur son voisin, s'il n'y a six pieds de distance ; & des veuës bées & de costé, s'il n'y a deux pieds.
 
BÉE, se dit aussi pour Fenestre, ou ouverture. Quand on toise un pan de bois, on rabat toutes les bées, & portes. On dit aussi bayes.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine