bégayant

définitions

bégayant ​​​ , bégayante ​​​ adjectif

Qui bégaye, s'exprime avec hésitation. ➙ balbutiant, bredouillant.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une sourde honte aussi le rendait bégayant, la honte d'être retombé dans son péché de charité imprudente, aveugle, comme le lui reprochaient ses supérieurs.Émile Zola (1840-1902)
Gervaise, la tête basse, reçut la leçon en bégayant.Émile Zola (1840-1902)
Il me répond– en bégayant double, comme lorsqu'il veut prendre le temps de choisir ce qu'il veut dire,– et il accuse la corde de soupape de lui avoir échappé...Félix Nadar (1820-1910)
Puis il revint tout tremblant et tout bégayant.Victor Segalen (1878-1919)
Il pleurait à grosses larmes, bégayant des choses incompréhensibles, et il y avait sur son visage monstrueux une irradiation de bonheur.Michel Zévaco (1860-1918)
Le jeune homme reprit, bégayant, la bouche empâtée de nourriture et de saoulerie.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et il conta la catastrophe, en bégayant, tandis que l'ingénieur, incrédule, haussait les épaules : allons donc !Émile Zola (1840-1902)
Le greffier, le juge se levèrent et le regardèrent ; il remuait la tête en souriant et toujours en bégayant les mêmes mots...Alexis Bouvier (1836-1892)
Il semblait stupide, parlait en bégayant, avec une peine infinie, comme si les idées n'eussent pu se former dans son âme épaisse de brute.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ruggieri, sans voix, bégayant une dernière malédiction, voulut se jeter au-devant d'eux.Michel Zévaco (1860-1918)
Il embrassa sa femme en bégayant des phrases sentimentales.René Boylesve (1867-1926)
Vauvenargues, qui mourut jeune, employa ce moyen jeune et bégayant pour exprimer son âme noble et délicate.Han Ryner (1861-1938)
Il chancela et finalement se laissa tomber sur une chaise en sanglotant et en bégayant je ne sais quelle réponse qu'il n'y avait pas moyen de comprendre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Bégayant d'abord et un peu intimidé, il se remettait bien vite et, au bout de dix minutes environ, il parla fort éloquemment.Jules Claretie (1840-1913)
Les amoureux prendraient place sur le banc de pierre si proche de lui qu'il devinerait même les mots balbutiés par les lèvres bégayant les serments passionnés.Victor Tissot (1845-1917)
D'un geste, elle chassait cette vision de chairs découpées toutes vives ; et elle raconta en bégayant ce qu'on faisait à la vache.Émile Zola (1840-1902)
Elle recula à son tour, les mains jointes, bégayant, fixant sur lui des regards terrifiés.Émile Zola (1840-1902)
Hourdequin se rendormit, bégayant, étonné du prétexte, la tête en sourd travail dans l'accablement du sommeil.Émile Zola (1840-1902)
Il n'était pas muet, mais ce n'est qu'avec des efforts inouïs et en bégayant lamentablement qu'il parvenait à articuler quelques syllabes.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le soir, avant de se mettre à l'œuvre jusqu'à l'aube, il se couche à terre et les petits montent sur lui, riant, chantant, bégayant, jouant.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire