bredouillant

 

définitions

bredouillant ​​​ , bredouillante ​​​ adjectif

Qui bredouille.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et bredouillant des paroles colères, brutalement, je l'obligeai à se déranger, pour me laisser passer....Octave Mirbeau (1848-1917)
Labédoyère était beau, grand, spirituel, brave, instruit, parlant bien, quoique bredouillant un peu.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Enfin il se décida et se mit à parler d'un air vague, bredouillant un peu et regardant au loin la campagne.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il but encore, et bredouillant de façon à prononcer à peine les mots.Guy de Maupassant (1850-1893)
Rosanette passa dans la cuisine et vit un chenapan, la face criblée de petite vérole, paralytique d'un bras, aux trois quarts ivre et bredouillant.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il part souvent bredouillant, mais il revient rarement bredouille.Pierre Véron (1833-1900)
Enfin il se décida et se mit à parler d'un air vague, bredouillant un peu et regardant au loin dans la campagne.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il la lit, cette feuille de papier, en bredouillant, en mâchant les mots, en avalant des phrases entières.Georges Darien (1862-1921)
C'était un grand vieillard, à la parole lourde et indistincte, bredouillant, ânonnant, ne comprenant rien, honnête homme du reste et incapable de faire tort à son prochain.Alfred Assollant (1827-1886)
Il commença donc, en bredouillant après une toux préliminaire.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020