belle-mère

définitions

belle-mère ​​​ nom féminin

Mère du conjoint, pour l'autre conjoint. Des belles-mères.
Femme de l'un des parents, pour les enfants d'une autre union.

synonymes

belle-mère nom féminin

belle-maman, belle-doche (familier), marâtre (péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Décidément la chance était pour lui ; son heure avait sonné ; encore quelques coups et il pouvait rendre à sa belle-mère cet argent qu'il lui avait été si dur de demander.Hector Malot (1830-1907)
La princesse s'asseyait près de la reine sa belle-mère, au milieu des jeunes princesses ses belles-sœurs, et se mettait à dessiner ou à faire de la tapisserie avec elles.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mets autant d'huile dans les ressorts que ma mère et ma belle-mère y voudront mettre de vinaigre pour les rouiller et les faire grincer.Alfred Assollant (1827-1886)
Alice leva sur sa belle-mère ses beaux grands yeux noirs encore humides d'une larme furtive.Joseph Marmette (1844-1895)
La crainte d'apprendre que l'effroyable dame aux rubans était devenue sa belle-mère, ne lui laissait plus un jour de tranquillité.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
J'appris en effet que son mari la battait ; et que sa belle-mère lui rendait la vie dure, la vieille chouette.Guy de Maupassant (1850-1893)
Jamais sa belle-mère ni aucune des personnes avec lesquelles elle avait vécu n'avaient exercé la charité et ne lui avaient donné de leçons de bienfaisance.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je ne suis pas très-porté à l'abandonner à la contagion de la société de sa belle-mère, quoiqu'il me répugne de l'enlever à sa mère.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce dont je suis certain, c'est que derrière chaque grand homme, il y a une belle-mère très, très surprise.Europarl
Il a fallu qu'il marche, et me voilà avec une belle-mère qui me fait l'effet d'avoir des dispositions pour colorer fâcheusement le front vénérable de mon auteur.Georges Ohnet (1848-1918)
Nous aurons nos habituées, plus ma belle-mère, mes parentes, et enfin toutes les mousmés du quartier.Pierre Loti (1850-1923)
J'ai passé chez ma belle-mère quinze jours fort agréables, qui m'ont rétablie à peu près.George Sand (1804-1876)
Charles, honteux de sa conduite passée, à laquelle il n'avait jamais réfléchi, courut à la chambre de sa belle-mère.Zulma Carraud (1796-1889)
Francis saluait sa future belle-mère avec déférence, et sa fiancée avec toute la grâce dont il pouvait disposer.Alfred Assollant (1827-1886)
J'étais donc dans l'alternative, pour épouser, ou de me mettre fruitier, ou de faire vendre son fonds à la belle-mère.Eugène Chavette (1827-1902)
Et puis, sa femme, sa fille, son gendre ou sa belle-mère l'aurait déjà fait enfermer dans un asile.Émile Blémont (1839-1927)
Elle a une belle-mère avec laquelle elle vit et qui doit nous l'amener un de ces jours.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je le rends à ma belle-mère, qui me l'avait donné, et qui reprendra avec plaisir ce vieux et bon serviteur.George Sand (1804-1876)
Je suis d'accord avec la phrase qui suit, mais je fais un peu le « test de la belle-mère » ici.Europarl
Un mari outragé, un duc, vient se plaindre à sa belle-mère de sa femme qui l'a déshonoré.Clarisse Bader (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020