belle-mère

 

définitions

belle-mère ​​​ nom féminin

Mère du conjoint, pour l'autre conjoint. Des belles-mères.
Femme de l'un des parents, pour les enfants d'une autre union.
 

synonymes

belle-mère nom féminin

belle-maman, belle-doche (familier), marâtre (péjoratif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Décidément la chance était pour lui ; son heure avait sonné ; encore quelques coups et il pouvait rendre à sa belle-mère cet argent qu'il lui avait été si dur de demander.Hector Malot (1830-1907)
La princesse s'asseyait près de la reine sa belle-mère, au milieu des jeunes princesses ses belles-sœurs, et se mettait à dessiner ou à faire de la tapisserie avec elles.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mets autant d'huile dans les ressorts que ma mère et ma belle-mère y voudront mettre de vinaigre pour les rouiller et les faire grincer.Alfred Assollant (1827-1886)
Alice leva sur sa belle-mère ses beaux grands yeux noirs encore humides d'une larme furtive.Joseph Marmette (1844-1895)
La crainte d'apprendre que l'effroyable dame aux rubans était devenue sa belle-mère, ne lui laissait plus un jour de tranquillité.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
J'appris en effet que son mari la battait ; et que sa belle-mère lui rendait la vie dure, la vieille chouette.Guy de Maupassant (1850-1893)
Jamais sa belle-mère ni aucune des personnes avec lesquelles elle avait vécu n'avaient exercé la charité et ne lui avaient donné de leçons de bienfaisance.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je ne suis pas très-porté à l'abandonner à la contagion de la société de sa belle-mère, quoiqu'il me répugne de l'enlever à sa mère.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce dont je suis certain, c'est que derrière chaque grand homme, il y a une belle-mère très, très surprise.Europarl
Il a fallu qu'il marche, et me voilà avec une belle-mère qui me fait l'effet d'avoir des dispositions pour colorer fâcheusement le front vénérable de mon auteur.Georges Ohnet (1848-1918)
Nous aurons nos habituées, plus ma belle-mère, mes parentes, et enfin toutes les mousmés du quartier.Pierre Loti (1850-1923)
J'ai passé chez ma belle-mère quinze jours fort agréables, qui m'ont rétablie à peu près.George Sand (1804-1876)
Charles, honteux de sa conduite passée, à laquelle il n'avait jamais réfléchi, courut à la chambre de sa belle-mère.Zulma Carraud (1796-1889)
Francis saluait sa future belle-mère avec déférence, et sa fiancée avec toute la grâce dont il pouvait disposer.Alfred Assollant (1827-1886)
J'étais donc dans l'alternative, pour épouser, ou de me mettre fruitier, ou de faire vendre son fonds à la belle-mère.Eugène Chavette (1827-1902)
Et puis, sa femme, sa fille, son gendre ou sa belle-mère l'aurait déjà fait enfermer dans un asile.Émile Blémont (1839-1927)
Elle a une belle-mère avec laquelle elle vit et qui doit nous l'amener un de ces jours.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je le rends à ma belle-mère, qui me l'avait donné, et qui reprendra avec plaisir ce vieux et bon serviteur.George Sand (1804-1876)
Je suis d'accord avec la phrase qui suit, mais je fais un peu le « test de la belle-mère » ici.Europarl
Un mari outragé, un duc, vient se plaindre à sa belle-mère de sa femme qui l'a déshonoré.Clarisse Bader (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020