bénévole

 

définitions

bénévole ​​​ adjectif et nom

Qui fait (qqch.) sans obligation et gratuitement. Une infirmière bénévole. —  nom Faire appel à des bénévoles.
Fait gratuitement et sans obligation. Une assistance bénévole. ➙ désintéressé, gratuit.
 

synonymes

bénévole adjectif et nom

volontaire

désintéressé, gracieux, gratuit

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je pense que ces trois dernières personnes devraient également avoir voie délibérative et que l’organisation bénévole devrait être une organisation de femmes.Europarl
J'ai ri, et vous auriez ri vous-même de la manière dont ce souhait bénévole est amené.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Aussi cet auditoire étoit-il bénévole ; et je croyois m'y voir au milieu d'un cercle d'amis.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Cela signifie travailler dans les universités, les écoles, le secteur bénévole, dans les réseaux d’entreprises et ailleurs, et sensibiliser notre population.Europarl
Il me semble qu'il est de notre responsabilité, en tant qu'institution, de reconnaître, valoriser et soutenir toute activité bénévole dès que l'occasion se présente.Europarl
La politique régionale a fait un gros effort pour placer ces projets entre les mains du secteur bénévole, et maintenant ils semblent être désavantagés.Europarl
J'ai travaillé jadis pendant cinq ans pour une organisation bénévole qui a établi une pétition en rapport avec le transport des chevaux, dont l'ampleur reste à ce jour inégalée.Europarl
Une telle compréhension du bénévolat signifie aussi que le bénévole, qui est souvent un bienfaiteur, ne doit pas être pénalisé matériellement lorsqu'il aide les autres et leur offre des présents.Europarl
Ils ne s'acquittent certes pas de ce travail à titre bénévole – ils perçoivent une indemnité déterminée, mais pas un salaire à proprement parler – et ont besoin d'un soutien adéquat.Europarl
Ce n'était plus la voluptueuse créature, si complaisante, si bénévole, qui l'avait si tendrement soigné dans la cabane nuptiale ; mais une femme courroucée, hargneuse, dure, inflexible.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les activités des clubs sportifs rassemblent les gens, qui sacrifient leur temps libre à un travail bénévole.Europarl
Cette constatation est recoupée par les expériences personnelles que j'ai tirées au cours de mes dix années d'activité bénévole en tant qu'assistante sociale auprès de plusieurs tribunaux de la jeunesse.Europarl
Nous assistons à nouveau dans certains pays à un déclin du travail bénévole, par exemple, avec toutes les répercussions que cela implique à l’échelle plus vaste de la société.Europarl
Quelques joyeux conteurs ou des chanteurs à succès, comme chaque régiment en contient quelques-uns, charmaient un auditoire bénévole.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Gavé de mangeaille, engraissé comme une oie, comblé de tendresses, il n'était plus qu'un gâteux bénévole.Paul Margueritte (1860-1918)
Bénévole à tous, la critique contemporaine n'a qu'une crainte, celle d'être exclusive ou partiale, et qu'une prétention, celle de tout comprendre, comme pour excuser l'époque de ne plus rien produire.Joséphin Péladan (1859-1918)
Comme il a été indiqué précédemment, le bénévolat stimule également l'acquisition de compétences et améliore les possibilités d'emploi d'un bénévole.Europarl
C'est pourquoi il est importe tant de faire en sorte que les personnes continuent de se porter volontaires à titre bénévole.Europarl
Il aurait, je crois, volontiers dit une lâcheté, s'il avait trouvé un auditoire plus bénévole.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Le représentant légal d'un enfant ne saurait être un bénévole sans expérience, un étudiant, ni une personne morale prise dans un conflit d'intérêts.Europarl
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020