beurrée

définitions

beurrée ​​​ nom féminin

vieux ou régional Tartine de beurre. —  (Canada) Tartine (en général). Une beurrée de mélasse.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais elle ne mangea presque rien, sobre depuis son enfance, ayant toujours vécu d'un peu de soupe et d'une croûte de pain beurrée.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il dévora sa beurrée de pain de seigle.Paul Féval (1816-1887)
On donnait le nom de premier déjeuner à une tasse de lait accompagnée d'une tartine de pain beurrée qui se prenait au lit ou au sortir du lit.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je me vois d'ici y trempant ma mouillette beurrée.Marcel Proust (1871-1922)
Pour ne pas les perdre, il était allé donner aux bestiaux qu'il a achetés hier une tartine beurrée tournée trois fois autour de la crémaillère.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
En me retournant pour voir le comte, j'ai été frappé de je ne sais quelle couche luisante beurrée sur son visage.Victor Hugo (1802-1885)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BEURRÉE » s. f.

Enduit, ou couche de beurre sur du pain.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020