bibliothèque

définitions

bibliothèque ​​​ nom féminin

Meuble permettant de ranger et de classer des livres. ➙ aussi rayonnage. Une bibliothèque vitrée.
Salle, édifice où sont classés des livres, pour la lecture ou pour le prêt. Bibliothèque de prêt, de consultation. Bibliothèque municipale. —  La bibliothèque d'Alexandrie.
Collection de livres. Un ouvrage de sa bibliothèque personnelle.

synonymes

bibliothèque nom féminin

armoire, rayonnage, casier (à livres)

cabinet de lecture, bureau

collection, banque de données

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Laluc avait une belle bibliothèque, et les instructions que l'on pouvait y trouver satisfaisaient à la fois son amour de la science, et écartaient de son esprit les souvenirs pénibles.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Puis il avait lu prodigieusement : toute la bibliothèque grecque et latine, je pense, et tous les livres importants du dix-huitième siècle et surtout les encyclopédistes.Jules Lemaître (1853-1914)
Celle-ci pourrait servir de base pour un vote sur tous les aspects importants qui concernent les services modernes de bibliothèque et d'information, ainsi que l'accès pour tous les citoyens.Europarl
Je demande s'il est possible de mieux annoncer que par de tels bas-reliefs l'entrée d'une bibliothèque ?Jean-François Champollion (1790-1832)
Europeana est à la fois une bibliothèque, une école, une cinémathèque et une archive musicale.Europarl
Il suivit un corridor, traversa un grand salon, entra dans une bibliothèque, et se trouva en face d'un homme assis devant un bureau et qui écrivait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En outre, pour permettre à la bibliothèque d'offrir un accès à des contenus fiables et de qualité destinés à tous les publics, celle-ci devra être organisée.Europarl
Ma bibliothèque se compose d'une soixantaine de volumes, tant latins qu'espagnols, quelques-uns d'histoire, d'autres de dévotion ; quant aux livres de chevalerie, jamais ils n'ont passé le seuil de ma maison.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il se leva à demi, et sur le plus haut des trois rayons qui lui servaient de bibliothèque, il prit quelque chose, c'était un revolver.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
La pièce qui servait de bibliothèque était de beaucoup la plus grande de toute la maison.Alfred Assollant (1827-1886)
Ma bibliothèque, mes meubles, mes voitures, mes chevaux, etc., suffiront, je crois, à payer mes dettes.Honoré de Balzac (1799-1850)
Dans le cas d'une bibliothèque virtuelle, son accès est universel, car il n'y a pas de porte à proprement parler qui isole l'information de ses utilisateurs.Europarl
Dans un deuxième temps, pour favoriser le succès de cet outil, la bibliothèque devra aussi permettre d'accéder, en plus des documents relevant du domaine public, à des ouvrages plus contemporains.Europarl
Chaque citoyen pourrait savoir, en se rendant dans une bibliothèque ou en utilisant son propre ordinateur, qui a reçu combien et à quelles fins.Europarl
Je ne peux cependant pas m'empêcher d'également m'interroger sur les racines historiques du concept de bibliothèque.Europarl
Jadis, quand nous nous rendions dans une bibliothèque, d'impressionnantes rangées de livres s'offraient à notre regard.Europarl
Il convient de trouver des moyens d'intégrer les matériels soumis au droit d'auteur, afin que la bibliothèque comprenne des œuvres contemporaines et des œuvres du passé récent.Europarl
L'annonce que les priorités fixées par le budget de 2008 seront maintenues dans les domaines de l'interprétation et des services analytiques de la bibliothèque est également la bienvenue.Europarl
Il me reçut dans sa bibliothèque ; et quand je pris congé de lui, il m'indiqua un chemin plus court que celui par où j'étois entré.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Ils savent que j'ai une bibliothèque nombreuse, que je lis beaucoup, et se sont mis dans la tête que je suis un savant miraculeux.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BIBLIOTHEQUE » s. f.

Appartement ou lieu destiné pour y mettre des livres ; galerie, bastiment plein de livres. On le dit aussi des livres en general qui sont rangez dans ce vaisseau. La Bibliotheque du Roy est fort nombreuse & fort curieuse. La Bibliotheque de l'Empereur est composée de 80000. volumes, & de 15940. medailles curieuses, comme témoigne Petrus Lambecius. La Bibliotheque de Ptolomée Philadelphe contenoit 700000. volumes, au rapport d'Aulugelle : mais c'étoient de simples cahiers ou rouleaux qu'il appelloit volumes. La premiere Bibliotheque qui fut à Athenes a été celle de Pisistrate, & la premiere qui fut à Rome fut celle d'Asinius Pollio. Strabon dans le 17. liv. de sa Geog. assûre qu'Aristote fut le premier d'entre les Grecs qui se mit en peine d'amasser plusieurs livres, & de dresser une Bibliotheque. Les plus fameuses Bibliotheques de l'ancienne Rome étoient l'Ulpienne & la Palatine.
 
L'Empereur Leon Isaurique fit brusler au VIII. siecle la Bibliotheque de Constantinople, où il y avoit plus de 30000. volumes, & un entre autres où l'Iliade & l'Odyssée d'Homere étoient écrites en lettres d'or sur la peau des intestins d'un serpent.
 
On dit figurément d'un homme sçavant, que c'est une Bibliotheque vivante. Beroalde a été appellé une Bibliotheque vivante par Pic de la Mirandole, & Longin par Wormius.
 
Durandus témoigne qu'on a appellé Bibliotheques, les livres du Vieux & du Nouveau Testament : c'est un nom qu'on leur a donné par excellence. Ce mot vient du Grec biblos, & thiki, comme librorum repositorium.
 
BIBLIOTHEQUE, est aussi un Recueil, une Compilation de plusieurs ouvrages de même nature, ou d'Auteurs qui ont compilé tout ce qui se peut dire sur un même sujet. La Bibliotheque des Peres imprimée à Cologne étoit de XV. Volumes, & celle de Lyon imprimée en 1678. est de XXVII. La Bibliotheque du Droit François par Laurent Bouchel. Pierre d'Alva a fait la Bibliotheque de la Conception de la Vierge en VI. Volumes.
 
On a appellé Bibliotheque volante, des Recueils de plusieurs livres qui ne passent pas six feuilles, qui se perdent & sont negligez à cause de leur petitesse, comme des Panegyriques, Harangues, Descriptions de festes, &c. telle qu'est celle de Jean Cinelli Italien Academicien de Florence, imprimée en 1677. la Bibliotheque des Philosophes Chymiques, contenant plusieurs Traittez & Dialogues ; d'Hermes, de Marie, de Calid, de Morien, d'Artephius, de Geber, &c. Il y a une Bibliotheque Anatomique faite par le Clerc & Manget Medecins de Geneve, qui ont rassemblé en un corps un grand nombre de Traittez singuliers d'Anatomie.
 
On appelle aussi Bibliotheque, les livres qui contiennent les Catalogues des livres des Bibliotheques. Gesner, Possevin, Photius, ont fait des Bibliotheques. La Bibliotheque de Mr. de Cordes, de Mr. de Thou par Bouilland. Le Pere Labbe Jesuïte a fait la Bibliotheque des Bibliotheques, qui est un livre in 8. qui contient seulement le Catalogue des noms de ceux qui ont écrit des Bibliotheques. On y trouve un Recueil de tous les Catalogues des livres qui ont été faits jusqu'à present par les Auteurs de toute sorte de nations, les Elogistes des hommes illustres, les plus fameux Imprimeurs & Libraires de l'Europe, & tous ceux qui ont écrit des cabinets celebres, des monnoyes, des poids & des mesures, des inscriptions & monumens de l'antiquité.
 
Martin Lippenius Allemand a fait une Bibliotheque reelle de Philosophie, Medecine, Jurisprudence, & Theologie en IV. Volumes in fol. qui contient les noms des Auteurs qui ont écrit de ces sciences. Il l'appelle reelle, parce qu'il suit l'ordre des matieres. Michel Hertzius a fait la Bibliotheque d'Allemagne, ou le Recueil des Auteurs qui ont écrit des affaires de ce pays-là.
 
En France on n'a point encore une Bibliotheque generale de tous les Auteurs. Il y en a de particulieres du Sieur la Croix du Maine Manceau, & Anthoine du Verdier. L'Espagne en a une par Nicolas Anthonio. Il y a aussi une Bibliotheque d'Espagne de Peregrinus, ou d'André Schot, des Escrivains Espagnols en 1608. La Bibliotheque Sainte de Sixte. La Bibliotheque Rabbinique de Buxtorff. La Bibliotheque Chymique de Borelli. Le Royaume de Naples en a une faite par Nicolas Toppi, commentée par Leonard Nicodeme.
 
Il y a des Bibliotheques des Benedictins par Tritheme ; de ceux de Cisteaux par Charles de Visch ; des Chanoines Reguliers par Gabriel Pennot ; des Augustins par Herrera & Elsius. La Bibliotheque des Premontrez par Jean le Page ; des Dominicains par Leander Alberti, Anthoine de Sienne, & par Ambroise d'Alta Mura ; des Franciscains par Luc de Wading Cordelier Hybernois ; des Jesuïtes par Philippes Alegambe, Pierre Ribadeneira, & Natanaël Sotwel.
 
La Bibliotheque Orientale des livres Hebraïques, Syriaques, Arabiques, Egyptiaques, Ethiopiques, &c. de Henry Hottinger Suisse en 1667.
 
Il y a une nouvelle Bibliotheque des Auteurs Ecclesiastiques de Monsieur du Pin, Docteur de Paris, contenant l'Histoire de leur vie, le Catalogue, la Critique, & la Chronologie de leurs ouvrages, le sommaire, le jugement de leur stile & de leurs differentes Editions.
 
La Bibliotheque Historique de Paul Bolduanus, qui a fait un Recueil des Historiens & des Geographes.
 
La Bibliotheque choisie de Paul Colomiés imprimée en 1682.
 
La Bibliotheque curieuse de Jean Hallervord de Konisberg, imprimée en 1676.
 
Gabriel Naudé a fait un Advis pour dresser une Bibliotheque, publié en 1627.
So British... ou pas ! Glamour Glamour

Synonyme de charme, sensualité, élégance, le terme glamour est facilement identifié comme un mot provenant de l’anglais ; il est d’ailleurs récent en...

Dr Orodru 15/09/2021