bief

définitions

bief ​​​ nom masculin

Portion d'un cours d'eau, d'un canal entre deux chutes, deux écluses.
Canal de dérivation qui conduit les eaux. Le bief d'un moulin.
syn. biez.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Trente échelons à gravir par toute la flottille, pour arriver enfin à un bief navigable et tranquille s'étendant à perte de vue.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Derrière le bâtiment se trouvait un bief profond, mais tari depuis quelques mois.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ainsi, d'un bief à l'autre, le niveau change brusquement ; communément, la différence de niveau entre deux biefs qui se succèdent est de 2 mètres et demi à 3 mètres.Michel Chevalier (1806-1879)
Puis après, un bief libre de la rivière se présentait.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Pourtant, il n'était pas tout à fait convaincu, car il se coula plus avant dans le bief.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
César, s'étant traîné jusqu'à ce bief, y descendit, et masqué par les herbages, pouvant observer sans crainte d'attirer l'attention, il examina le moulin.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Par la fenêtre ouverte, on voyait le bief du moulin dans toute sa longueur de deux cent cinquante à trois cents toises.Eugène Le Roy (1836-1907)
Ici la hauteur du point culminant est telle qu'une tranchée d'une extrémité à l'autre du bief de partage serait tout-à-fait impossible.Michel Chevalier (1806-1879)
On appelle bief une portion du canal comprise entre deux écluses à sas ; par conséquent, et relativement à chaque écluse, il y a un bief supérieur et un bief inférieur.Jacques Fernay (1849-?)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BIEZ » s. m.

Canal qui renferme & conduit des eaux dans quelque élevation pour les faire tomber sur la rouë d'un moulin ; & les arrierebiez sont les biez qui sont au delà en remontant. On disoit autrefois bier : ce qui a fait croire à quelques-uns que ce mot venoit de biere, parce que le biez en a la figure. Du Cange le derive de bedale, qu'en a dit dans la basse Latinité en la même signification. Je croy qu'il vient de via aquae, comme étant un conduit d'eau, en luy donnant la prononciation Gasconne.
Le mot du jour Mème Mème

Devenu incontournable dans la culture populaire numérique, le mot mème fait désormais intégralement partie de notre vie sur les réseaux sociaux, dans...

Albin Wagener 19/05/2021