bijoutier

définitions

bijoutier ​​​ , bijoutière ​​​ nom

Personne qui fabrique, qui vend des bijoux. ➙ joaillier, orfèvre.

synonymes

bijoutier, bijoutière nom

joaillier

orfèvre

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si le bijoutier l'eût connue auparavant, un si grand changement l'eût certes étonné et n'eût pas manqué de lui inspirer quelque soupçon.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le petit bijoutier, assis à son établi, ne pouvait plus travailler, soûl d'avoir compté les litres, très excité au milieu de ses coucous joyeux.Émile Zola (1840-1902)
Mila prétendait qu'entre les mains du bijoutier la mèche de cheveux qu'elle avait confiée à la princesse avait diminué de moitié.George Sand (1804-1876)
Souvent, lorsqu'elle s'arrêtait devant un bijoutier, elle l'entendait tout d'un coup qui lui bégayait des choses dans le dos.Émile Zola (1840-1902)
De même il n'entendait pas non plus ce que lui disait le bijoutier, un seul mot plusieurs fois répété frappait son oreille : mineur, mineur.Hector Malot (1830-1907)
Je fus chez mon bijoutier, je fis enlever les diamants et mettre du strass en place.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Avant de rentrer à l'hôtel, elle s'arrêta chez un bijoutier et elle acheta un anneau ainsi qu'une pièce de mariage.Hector Malot (1830-1907)
Croyez-vous que si demain on venait m'accuser d'avoir dévalisé la boutique d'un bijoutier, je prendrais la peine de me défendre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dévorée d'impatience, saisie peut-être bien aussi d'un commencement d'inquiétude, d'une naissante panique, elle courut chez le bijoutier.Albert Cim (1845-1924)
Primitivement elle était habitée par un bijoutier, qui sous-louait les appartements supérieurs à différentes personnes.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il me restait aussi une bague de famille ; elle valait peut-être sept cents francs pour un amateur, mais tout au plus vingt louis pour un bijoutier...Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Il le mit en sa poche et s'en alla vers son ministère en suivant les boulevards, cherchant une boutique de bijoutier qui lui inspirât confiance.Guy de Maupassant (1850-1893)
Seulement ne se laissait-elle pas influencer par les éloges que le bijoutier s'était lui-même décernés ?Hector Malot (1830-1907)
Elle eut bientôt un second enfant, un garçon encore, dont le bijoutier se crut le père, mais quelle savait bien être né sous une plus heureuse influence.Anatole France (1844-1924)
Bernardi était un marchand bijoutier italien, qui ne manquait pas d'esprit et auquel son métier donnait entrée dans toutes les maisons.Catherine II de Russie (1729-1796)
Certain regard qu'il avait surpris entre le bijoutier et sa femme éclairait les faits d'un jour éblouissant.Émile Gaboriau (1832-1873)
De cette façon, au lieu d'une gracieuseté d'un ou de deux louis, l'étudiant déboursait mille à douze cents francs chez le bijoutier.André Theuriet (1833-1907)
J'avais vu ces bracelets chez un petit bijoutier borgne ; ils coûtaient une somme fabuleuse : 200 francs.Mademoiselle George (1787-1867)
Il entra chez un bijoutier et, dès qu'il se présenta de profil, je le reconnus.Arnould Galopin (1863-1934)
Les cris redoublèrent ; et l'on touchait au moment d'une sédition, lorsqu'un bijoutier, homme industrieux, se présenta à l'académie.Denis Diderot (1713-1784)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BIJOUTIER » s. m.

Curieux qui n'a dans son cabinet que de petites pieces, ou d'un prix mediocre. Cet homme n'a ni Rubens, ni Poussins, ni grands tableaux, ce n'est qu'un bijoutier.