bill

définitions

bill ​​​ nom masculin

Projet de loi du Parlement anglais. Rejeter un bill. Des bills. —  par extension La loi votée.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle passa un bill pour révoquer la partie de l'acte constitutionnel qui avait rapport aux réserves du clergé.François-Xavier Garneau (1809-1866)
La minorité contre le bill des ministres dans les communes ne fut que de 7 ou 8, la moitié des membres étant absens.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Comme cette somme étoit promise à des conditions, qu'on espéroit ne voir jamais remplir, les opposans gardèrent le silence et le bill passa.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Cette somme fut mise à la disposition du gouverneur en attendant qu'on pourvût à la liste civile par bill, afin de la mettre sur un pied vraiment constitutionnel.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Je prendrai telle autre voie que vous voudrez pour attaquer le bill, ou même je me tairai tout-à-fait, si vous le jugez plus convenable.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Cette chambre venait de consigner, dans un nouveau bill des droits, les principes fondamentaux de la constitution, qui, dans sa pensée, pouvaient seuls satisfaire le vœu public.Joseph Fouché (1759-1820)
Le conseil sans tenir compte de ce protêt, persista dans sa détermination et rejeta le bill.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Il vouloit aussi que les officiers fussent nommés par lui seul, et non élus par le peuple, comme le portoit le bill.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Je mets de côté l'injustice palpable, et l'inefficacité non-douteuse du bill ; n'y a-t-il donc pas assez de peines capitales dans vos statuts ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Lorsque le bill fut mis aux voix, elles se trouvèrent également partagées 7 contre 7.François-Xavier Garneau (1809-1866)
La chambre des pairs qui avait accueilli froidement le bill des droits et la déclaration de la chambre des représentant, se sépara sans murmures.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Nous lui devons sans doute le bill de réforme, mais on en a fait un mauvais usage, et cette mesure m'a, je le répète, extrêmement désappointé.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On lui avait donné pour camarade de chambre un vaurien, accusé, il me semble, d'avoir forgé un bill.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il me semble, sauf meilleur avis, qu'il ne s'oppose au bill, que parce qu'il craint, ainsi que ses confrères, de se voir accuser d'en être le premier instigateur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'honorable parlementaire se rappelle la polémique qui faisait rage à un certain moment sur le « bill and keep ».Europarl
C'est en « comité général » qu'un bill est discuté article par article, clause par clause, examiné, tourné et retourné en tout sens.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Le comité général adopta donc le bill sans amendement, et la troisième et dernière lecture fut fixée au lendemain, 25 mars.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Il fut en conséquence rejeté ainsi qu'un autre bill introduit à la place par le parti qui avait opposé le premier.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Vaines furent ses plaintes : – mylord présente le bill ; ce qu'il faut d'alimens et de vin est dûment réglé.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le bill que je me propose d'introduire est fondé d'abord sur la recommandation du message royal de diviser la province en deux gouvernemens.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020