bivouac

 

définitions

bivouac ​​​ nom masculin

Campement provisoire en plein air d'une troupe, d'une expédition. —  Lieu de ce campement.
 

synonymes

bivouac nom masculin

campement, camp

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Comme toujours, elles furent assez longues ; comme toujours représentant la 18e compagnie du régiment, je fus servi le dernier, et, naturellement, regagnai le bivouac après tous les autres fourriers.Amédée Delorme (1850-1936)
Il n'y avait rien en vue dans l'immense plaine ; notre bivouac disparaissait lui-même dans un des plis du terrain.Eugène Fromentin (1820-1876)
Je rejoignis le bivouac, où tout le régiment était réuni ; mon détachement m'y avait devancé.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Ceux qui voyagent à cheval, ce qu'on appelle aller à la légère, sont le plus souvent exposés à coucher au bivouac au milieu des champs.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Les uns et les autres avaient besoin de nourriture et les événements des jours précédents n'avaient pas permis d'établir un bivouac régulier.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Puis, je remontai la côte ; ce malheureux tonneau roulait sur mon dos, mais j'eus le courage d'arriver à mon bivouac.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Mainte fois, les invités roulaient à terre et ces corps étendus donnaient à la salle l'aspect d'un bivouac.Auguste Angellier (1848-1911)
Elle put de là arriver jusqu'à quelques pieds seulement du bivouac, et, cachée entre de jeunes arbres, voir et entendre à la fois sans craindre d'être aperçue.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Sur le bord de ce ruisseau, et près d'un escarpement de la rive, nous choisîmes une place pour notre bivouac.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Je l'ai passée soit à dessiner dans le bivouac, soit à écrire, étendu sous mon pavillon de toile.Eugène Fromentin (1820-1876)
La veille de la première attaque, l'empereur, qui voulait tout voir par lui-même, alla faire une ronde de bivouac en bivouac.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Quelques jours auparavant, à un quart de lieue de notre bivouac, j'avais remarqué plusieurs sépultures.Paul de La Gironière (1797-1862)
Nous installâmes notre bivouac à quelques pas du leur, comme si nous eussions fait partie de la famille de nos nouveaux amis.Paul de La Gironière (1797-1862)
Dès les premières heures du matin, l'ordre fut de trotter ; et l'on dépassa les feux de bivouac illuminant de mille lueurs l'ombre des vallons.Paul Adam (1862-1920)
Nous rentrâmes au bivouac harassés, mais ravis d'avoir fait une bonne niche à nos ennemis, et ensuite de nous être procuré des vivres.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
On le trouva dans un bivouac, où le froid avait pour ainsi dire pétrifié son corps.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
La nuit se passa au bivouac, et, contre notre attente, la matinée du lendemain fut tranquille.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Un vent léger secouait ces feux de bivouac qui couvraient la nuit de clartés rouges.Amédée Achard (1814-1875)
Notre première nuit de bivouac fut bonne, sauf quelques indiscrets courants d'air signalant de légères imperfections architecturales dans notre fragile demeure.Amédée Delorme (1850-1936)
Il revint ensuite à son bivouac, d'où il envoya encore quelques ordres avant de prendre du repos.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BIVOUAC, ou Biouac »

Terme de Guerre. C'est une garde qu'on fait de nuit pour la seureté d'un camp qui est proche l'ennemy. Cette garde se fait par toute l'armée, ou la meilleure partie, qui sort de ses lignes en escadrons & bataillons pour passer la nuit sous les armes à la teste du camp. Ce mot est nouveau, & vient de l'Allemand weywach, qui signifie double garde. D'autres le derivent de bivoye.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020