braise

 

définitions

braise ​​​ nom féminin

Bois réduit en charbons ardents.
Des yeux de braise, ardents.
locution, familier Être sur la braise. → être sur des charbons* ardents.
 

synonymes

braise nom féminin

tison

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans le ciel saignant, les quartiers rouges, à l'infini, roulaient le flot de leurs toitures de braise.Émile Zola (1840-1902)
Il cuisait sur la braise d'un âtre en pierre à hauteur de ceinture, en des chaudrons étincelants et cabossés.Aimery de Comminges (1862-1925)
Dans le jardin, une lueur de braise, tombée des lanternes vénitiennes, éclairait d'un lointain reflet d'incendie les ombres noires des promeneurs, cherchant un peu d'air au fond des allées.Émile Zola (1840-1902)
Dans l'âtre une grosse bûche brûlait sans flammes, toute noire avec un cœur de braise.Marcel Prévost (1862-1941)
Au fond du taudis, les filets commençaient à flamber, atteints qu'ils avaient été par les éclats de braise.Paul Féval (1816-1887)
Une large lune, rougeâtre comme une braise sous des cendres, monta, au-dessus des pignons et des silhouettes inégales des maisons riveraines.Judith Gautier (1845-1917)
Elles regardaient la flamme mourir sur la braise des bûches écroulées, et elles ne se parlaient pas.Paul Bourget (1852-1935)
Il arrache quelques branches au toit de sa demeure, puis retourne à l'intérieur pour les placer sur un feu de braise qui brille au fond d'un trou.Joseph Vilbort (1829-1911)
L'éternelle nuit des bas-côtés, sous l'écrasement des chapelles romanes, s'éclairait ce matin-là du limpide soleil d'avril, allumant les vitraux, où rougeoyait une braise de pierreries.Émile Zola (1840-1902)
Seul, un jeune homme, enveloppé d'ombre, accoudé à la balustrade de pierre, dans la baie de droite, fumait une cigarette, dont la braise luisait.Émile Zola (1840-1902)
En effet, un feu était allumé, quelques charbons ardents formaient braise, et un morceau d'antilope pendait à la basse branche d'un acacia au-dessus d'un petit ruisseau.Jules Verne (1828-1905)
Il se souleva sur un coude, regarda autour de lui, et aperçut six autres loups gris assis en rond, qui hurlaient en fixant sur lui leurs yeux de braise.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Dans la braise, les petits jets bleus, de légers lutins dansent et attirent les yeux de la femme.Jules Michelet (1798-1874)
En s'entendant parler si brutalement, il devint plus rouge que braise, et je crus qu'il allait jeter sa palette à la tête du commissaire...Émile Gaboriau (1832-1873)
La nuit, les braves qui osaient risquer un œil à ces trous, juraient y voir des flammes, les âmes criminelles en train de grésiller dans la braise intérieure.Émile Zola (1840-1902)
Elle quitta la cuisine à regret, ce refuge tiède où l'on pouvait causer et s'abandonner dans l'odeur du café, chauffant sur un reste de braise.Émile Zola (1840-1902)
Je ne crus pas devoir négliger d'étouffer sous mes pieds un reste de braise qui eût pu porter l'incendie dans la forêt.George Sand (1804-1876)
Un grand chien, gravement assis dans la cendre, tournait devant la braise une broche chargée de viandes.Victor Hugo (1802-1885)
On peut manier la braise de l'amour sans se laisser incendier, mais on se brûle le bout des doigts.George Sand (1804-1876)
Ils étaient tous deux comme de la braise ; ils allaient comme nous dans le bois, et ma cousine me disait qu'il lui faisait tant de plaisir !...Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRAISE » s. f.

Bois ou charbon allumé, & dont l'humidité est consumée, ensorte qu'il ne rende point de fumée. Des marrons cuits à la braise. On dit par hyperbole en tastant le pous de celuy qui a une grosse fievre, que son corps est tout de braise. un amoureux se plaint qu'il a le coeur tout en braise. Ce mot vient du Grec brazo, bullio, efferveo.
 
On dit proverbialement, qu'on est tombé de la poësle en la braise, pour dire, qu'on est tombé d'un grand mal en un pire.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020