Email catcher

en branle

Définition

Définition de en branle locution adverbiale

En oscillation. Mettre en branle une cloche.
au figuré Mettre en branle : donner l'impulsion initiale. Se mettre en branle : commencer à bouger, à agir.

Synonymes

Synonymes de branle nom masculin

balancement, oscillation

Synonymes de mettre en branle

déclencher, initier, lancer, mettre en route, mettre en train, mettre sur les rails

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BRANSLE s. m.

Defaut de fermeté ou d'arrest, qui fait qu'une chose s'agite en deçà & en delà. On sonne les cloches en bransle. les estomacs foibles ne sçauroient souffrir le bransle du navire.
 
BRANSLE, en termes de Musique, est un air ou une danse par où on commence tous les bals, où plusieurs personnes dansent en rond, & non pas en avant, en se tenant par la main, & se donnent un bransle continuel & concerté avec des pas convenables, selon la difference des airs qu'on jouë alors. Les bransles consistent en trois pas & un pied joint qui se font en quatre mesures, ou coups d'archet, qu'on disoit autrefois battement de tabourin. Quand ils sont repetés deux fois, ce sont des bransles doubles, ou communs. On danse d'abord le bransle simple, & puis le bransle gay par deux mesures ternaires ; & il est ainsi appelle, parce qu'on a toûjours un pied en l'air. Voyez Thoinot Arbeau dans son Orchesographie, où il donne les noms, les mesures, & la tablature d'un grand nombre de bransles qu'on dançoit il n'y a pas long-temps, comme les bransles de Bourgogne, qui se dansent à droit & à gauche par une mesure binaire, prompte & legere. Les bransles du haut Barrois, du Monstier en Der, de Hainault, d'Avignon, &c. les bransles de Poitou, qui se dansent par mesure ternaire en allant toûjours à gauche. Les bransles d'Ecosse, & de Bretagne. On appelle ceux-cy le Tryori. Il parle aussi du bransle des Lavandieres, où les danseurs font du bruit par le tapement de leurs mains ; du bransle des sabots, où on bat du pied, qu'on a appellé aussi le bransle des chevaux, à cause de ce tapement de pieds ; du bransle des pois, & des Hermites ; du bransle de la torche, dans lequel le danseur tient un chandelier, une torche, ou un flambeau allumé. Il y a eu aussi des bransles morgués, & gesticulés, qu'on a appellez de la moutarde, que les Dames appellent bransles de la haye, qui ont degeneré enfin en ceux qu'on appelle bransles à mener, qui sont ceux par qui se terminent maintenant tous les bransles. En ceux-cy chacun meine le bransle à son tour, & puis se met à la queuë. Les danses aux chansons sont des especes de bransles. Le bransle de sortie est ce qu'on danse à la fin du bal.
 
Il y a aussi une espece de petit jeu qu'on appelle Branslemoine.
 
BRANSLE, se dit figurément du commencement d'une affaire, lors qu'on la met en train d'aller, qu'on luy donne le premier mouvement. Ce Ministre est celuy qui donne le bransle aux affaires, à tout l'Estat. c'est cet homme de bonne humeur qui meine le bransle, qui met les autres en train pour se divertir.
 
BRANSLE, signifie aussi, Incertitude, deliberation. Cet homme est en bransle s'il entrera dans une telle entreprise. sa fortune est en bransle & fort incertaine.
 
BRANSLE, en termes de Marine, est un lit dont on se sert sur les vaisseaux, qui est suspendu sous le pont par des cordes qui tiennent aux quatre costez. Il est fait de grosse toile, & bordé d'un bordage qui luy sert d'ourlet.
 
On dit proverbialement, qu'on va danser un bransle de sortie, lors qu'on est prest de s'en aller, ou qu'on est chassé de quelque lieu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022