oscillation

 

définitions

oscillation ​​​ nom féminin

Mouvement d'un corps qui oscille. ➙ balancement. Les oscillations d'un balancier. ➙ battement. —  Physique Amplitude, période d'une oscillation.
au figuré Fluctuation, variation. Les oscillations de l'opinion.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qu'on se figure deux échelles placées en regard l'une de l'autre et animées toutes deux d'un mouvement d'oscillation alternatif, de sorte que quand l'une monte, l'autre descend.Ernest Deharme (1838?-1916)
On les réunit tous au centre, et au moment où on remarqua le mouvement d'oscillation dans la ligne prussienne, on les fit charger à outrance.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Comme nous l'avons déjà dit, il y aura partage entre les deux théories opposées ou peut-être oscillation périodique de l'esprit public entre l'une et l'autre.Elme-Marie Caro (1826-1887)
Cette oscillation, ce rejet du métal, ce déplacement du centre de gravité, sont perpétuels comme le courant qui les anime et qui en règle le phénomène.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Huyghens avait trouvé très-exactement le temps d'une petite oscillation sur un cercle de rayon donné.Joseph Bertrand (1822-1900)
Le grand char couvert de fleurs avançait, avec une légère oscillation de son dôme empanaché.Daniel Lesueur (1854-1921)
Me cramponnant aux rampes, et profitant d'une oscillation sur deux, je parvins à gravir les marches, et j'arrivai sur le pont.Jules Verne (1828-1905)
Il faisait des pas au hasard avec cette oscillation distraite qu'on a dans la solitude.Victor Hugo (1802-1885)
La flamme d'une bougie brûlait à l'arrière sans le mouvement le moins sensible, et un long cheveu tenu entre l'index et le pouce tombait droit et sans la moindre oscillation.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La taille est un peu au-dessus de la moyenne ; la démarche cadencée accuse une légère oscillation traînante.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
À chaque oscillation de la chaise correspondait une oscillation du grand chapeau, si bien que nous en apercevions tantôt la coiffe et tantôt le bord.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
De là leurs contradictions perpétuelles, l'indécis de leur civilisation, leur oscillation constante entre la nature simple et l'abstraction raffinée.Jules Legras (1866-1939)
Cette période de gouvernement parlementaire était de nature à dégoûter des régimes mixtes de gouvernement ; ce n'était qu'une oscillation sur l'abîme avant d'y tomber.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
De temps en temps la raison avait dû me revenir, sous l'influence d'une espèce d'oscillation étrange de mon cerveau.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Pendant l'oscillation, la vitesse des parois est d'un mètre sept cent quarante-quatre millimètres par seconde.Jules Verne (1828-1905)
La beauté du monde qui vient sera l'harmonie des formes doubles, leur équilibre, la grâce de leur oscillation.Jules Michelet (1798-1874)
Il subissait cette oscillation de l'esprit dans l'imprévu, laquelle, tour à tour, vous pousse du côté où l'on comprend, puis vous ramène du côté où l'on ne comprend plus.Victor Hugo (1802-1885)
Dès qu'elle a été replacée d'aplomb, un léger mouvement d'oscillation a suffi pour la remettre en marche.Maurice Level (1875-1926)
Est-ce l'oscillation de la flamme qui brûle en notre lampe d'argile, et qui s'essaye à remonter au foyer d'où elle a été distraite ?Pétrus Borel (1809-1859)
Sa barbe et ses ongles avaient démesurément poussé, et il se balançait de droite et de gauche avec l'oscillation continuelle des bêtes captives.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020