Email catcher

bras nerveux

Exemples

Phrases avec les mots bras nerveux

Leurs bras nerveux posent sur la poignée de leurs épées, et l'éclair jaillit de leurs flancs d'acier.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
J'étais souple, il avait le bras nerveux ; il me serra, je sentais les battements de son cœur, je respirais son haleine ; je fermai les yeux, me laissant conduire.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il allait tomber en arrière lorsqu'il se sentit enlever de terre et jeter de côté par deux bras nerveux.Ernest Capendu (1826-1868)
Il la prit dans ses bras nerveux et l'éleva jusqu'à ses lèvres.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Le bras nerveux du jeune homme saisit le butor, le renversa sur un genou, malgré qu'il se débattît et râlât.Paul Adam (1862-1920)
Le bombero la souleva dans ses bras nerveux et la transporta tout près de l'arbre sur un amas de peaux d'un toldo renversé.Gustave Aimard (1818-1883)
Elle éclata en sanglots, cependant que ses bras nerveux étreignaient le pauvre jeune homme dont le visage fut inondé de ses larmes.Gaston Leroux (1868-1927)
Je fais des efforts pour m'échapper, mais ses bras nerveux les rendent vains.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Amel saisit le loup rayé entre ses bras nerveux et l'étouffa.Paul Féval (1816-1887)
Il la ramassa ; il la prit dans ses bras nerveux.Jean Rameau (1858-1942)
Marcof leva la tête, croisa ses bras nerveux sur sa vaste poitrine et marcha droit vers le groupe le plus menaçant.Ernest Capendu (1826-1868)
Emile, inconsciemment, fit quelques pas, en tendant ses bras nerveux, comme s'il avait vu un soleil marcher vers lui.Jean Rameau (1858-1942)
Et, plus prompt que l'éclair, il se précipita sur le jeune homme, qu'il étreignit de ses bras nerveux.Gaston Lavalley (1834-1922)
Son bras nerveux ne lui appartenait pas.Honoré de Balzac (1799-1850)
Porthos déboutonna sa manche, releva sa chemise, et regarda avec complaisance ses bras nerveux, gros comme la cuisse d'un homme ordinaire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Son bras nerveux a jeté un filet à la bête furieuse...Jules Janin (1804-1874)
Ses pas sont courts et pressés, souvent il s'arrête et agite ses bras nerveux.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le boucher se leva, saisit son couperet ; et levant son bras nerveux, il se plaça derrière le tyran, prêt à exécuter ses ordres.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le bras nerveux d'un policier nous indiquait qu'il fallait monter et rouler sur le trottoir pour éviter ce qu'il y avait au milieu de la route ?Vacarme, 1999, Mohamed Rouabhi (Cairn.info)
L'escabeau, sur lequel elle était assise une minute auparavant, tournoyait, comme une massue, au bout de son bras nerveux.Paul Mahalin (1838-1899)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022