bretelle

définitions

bretelle ​​​ nom féminin

Courroie que l'on passe sur les épaules pour porter un fardeau. ➙ bandoulière. Porter l'arme à la bretelle.
Bande de tissu, de ruban qui maintient aux épaules les pièces de lingerie féminine ou de certains vêtements. Robe à bretelles.
Bande passant sur les épaules, servant à retenir un pantalon. Une paire de bretelles. —  locution, familier Remonter les bretelles à qqn, le réprimander.
Voie de raccordement. La bretelle d'une autoroute.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le baudrier de buffle flotte tout avachi : l'enfant a décroché son gros tambour retenu sur l'épaule à l'aide d'une bretelle qui devrait aller rejoindre le cercle de la caisse.Jacques Fricasse (1732-1802)
D'un coup d'épaule, ils rehaussaient la bretelle du havresac sur leur dos en voûte.Paul Adam (1862-1920)
Une sorte d'interjection étouffée me fit retourner la tête, le rouleur était immobile à quelques pas, un bras passé dans la bretelle de sa hotte et l'autre en avant.Émile Souvestre (1806-1854)
On vit la chemise d'un monsieur, avec un coin de la bretelle.Émile Zola (1840-1902)
Une corde passée en bretelle sur l'épaule soutenait à son côté un sac de toile.Gaston Leroux (1868-1927)
Le dessin en damier de cette bretelle lui revenait sans cesse à l'esprit.Victor Hugo (1802-1885)
De poche, il n'en avait point, mais il avait installé un nœud coulant à sa bretelle qui servait à tout.Paul Féval (1816-1887)
Elle est habillée d'un habit de satin blanc avec une bretelle en forme de cordon de carquois retenant l'étoffe à ses épaules.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elles étaient réunies par une bretelle et la suivaient dans toutes ses pérégrinations soit sur le col de son cheval, soit sur les épaules d'un guide.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
J'héritai du pantalon déguenillé, de la bretelle, de la toile cirée blanche et des bottes à la poulaine.Paul Féval (1816-1887)
Je prêtais le flanc droit à l'ennemi, la balle vint de côté frapper en glissant sur ma bretelle et ricocha.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRETELLE » s. f.

Ce qui sert à attacher sur les épaules des hottes, des crochets, des bars, des brouettes, ou autres choses propres à porter des fardeaux. Borel le derive du Grec britho, c'est à dire, je charge.