Email catcher

bruissement

Définition

Définition de bruissement ​​​ nom masculin

Bruit faible, confus et continu. ➙ frémissement, froufrou, murmure. Bruissement d'étoffe.

Synonymes

Synonymes de bruissement nom masculin

chuchotement, murmure

froissement, froufrou

Exemples

Phrases avec le mot bruissement

C'est un frôlement, caressant comme le prélude d'une symphonie ; c'est un bruissement, léger comme un frisson avant l'essor.Émile Blémont (1839-1927)
Elle entend chaque chuchotement, chaque bruissement, le son de l'horloge sonne comme un marteau (idem, p. 388).Revue française de psychosomatique, 2021, Alexia Tateou, Panos Aloupis (Cairn.info)
C'est de la nature même, du bruissement des éléments, que ses vers disent qu'ils proviennent, et dont ils prétendent n'être rien d'autre que la transcription.Études anglaises, 2005, Kerry-Jane Wallart (Cairn.info)
Au sol, réchauffé par le soleil, l'épais nuage de criquets s'envole dans un bruissement semblable à celui d'une pluie légère.Ouest-France, 16/02/2021
J'entendis le bruissement des vagues, sortis et allai m'étendre, le visage tourné vers la côte, sur la pelouse fraîchement tondue.Europarl
Il écouta, il n'entendit que le bruissement des feuilles.Arsène Houssaye (1815-1896)
Il sent le bruissement des livres en lui et souhaite partager ses coups de cœur.Ouest-France, 19/01/2021
Il y avait l'ivresse du sens, mais aussi la passion des mots, la jouissance de l'effet produit par leur résonance, le bruissement de la langue.La Cause du désir, 2014, Marie-Hélène Blancard (Cairn.info)
Une branche qu'elle effleura la fit frémir ; ce ne fut qu'un bruissement furtif entre deux vastes silences, et les fleurs remuées secouèrent leur parfum.Pierre Louÿs (1870-1925)
Chaque bruissement, chaque coup, chaque mot prononcé plus fort leur faisaient peur.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Patrycja Kowalczyk, Alban Perrin (Cairn.info)
La balade est apaisante, rythmée par le bruissement des roseaux, agités par le vent.Ouest-France, Emma BENDA, 24/08/2020
D'une histoire qui se construit, dans les bruissements des feuillets de la réalité, sur réel inachevé et ombilic des rêves.Che vuoi ?, 2008, Claude Maillard (Cairn.info)
Un écrivain doit sentir le bruissement des livres en lui, de tous ceux qui l'ont fait, et se sentir dans l'obligation de les transmettre.Ouest-France, Stéphane VERNAY, 11/05/2019
Être réveillé par le chant des oiseaux et le bruissement du vent dans les feuilles, perché dans un arbre et emmitouflé dans son duvet.Géo, 15/07/2010, « Bivouaquer dans la forêt suisse »
Un bruissement de feuilles sous le vent matinal et que roule à l'horizon des nuages roses ?Armand Silvestre (1837-1901)
Tout à l'heure, on n'entendra plus que le bruissement sourd du foin broyé entre les mâchoires lentes.Jules Renard (1864-1910)
Avec les couleurs, les odeurs, les textures, les bruissements et les dégustations, tous les sens sont en éveil.Ouest-France, Noémie BAUDOUIN, 22/08/2020
Étudier le silence conduit à entendre ainsi le bruissement déplacé de ce qu'il s'était agi de faire taire.Critique, 2008, Christian Jouhaud (Cairn.info)
Un bruissement de lèvres courut le long des faces terreuses des officiers répétant ce nom qu'ils entendaient pour la première fois.Louis Dumure (1860-1933)
Au milieu des colonnes, les voilà emportés par des bruissements de forêts et des cris d'enfants qui envahissent doucement le sous-sol.Ouest-France, Alice RAYBAUD, 02/08/2018
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BRUISSEMENT s. m.

Bruit confus, ou tintoin qui frappe l'oreille même dans le silence.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine