cabochon

 

définitions

cabochon ​​​ nom masculin

Pierre précieuse ou pièce de cristal polie, non taillée en facettes.
Clou à tête décorée. Meuble orné de cabochons.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce rubis est un cabochon, grand comme la moitié d'un œuf, de la plus belle et de la plus haute couleur que j'aie jamais vue.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Excellence, où il y a un grand ruby cabochon, et neuf moyens, deux grands diamants et six petits, deux esmeraudes, trois grosses perles et quatre moyennes.Jules Delaborde (1806-1889)
Ce diadème est vaste maintenant comme une grande roue dont le moyeu serait occupé par un cabochon d'un éclat insoutenable...Gaston Leroux (1868-1927)
C'était une émeraude carrée, une émeraude-cabochon d'un vert assez pâle, du vert laiteux de la chrysoprase où semble luire et trembler un jus d'herbes.Jean Lorrain (1855-1906)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CABOCHON » s. m.

Terme de Jouaillier. Pierre precieuse, & particulierement un rubis, qui est seulement polie sans avoir aucune figure reguliere, mais telle que s'est trouvée la pierre aprés en avoir osté ce qu'elle avoit de brut : desorte qu'il y en a de rondes, d'ovales, de bossuës, & de plusieurs autres sortes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019