Email catcher

cabotin

Définition

Définition de cabotin ​​​ , cabotine ​​​ nom et adjectif

Mauvais acteur.
Personne qui cherche à se faire remarquer par des manières affectées. ➙ cabot. adjectif Elle est un peu cabotine.

Synonymes

Synonymes de cabotin, cabotine nom et adjectif

prétentieux, m'as-tu-vu, poseur

cabot, ringard (familier), histrion (littéraire, péjoratif)

Exemples

Phrases avec le mot cabotin

Mais qu'ils attendent autre chose que des campagnes éclair, mal fagotées parce que préparées trop tard et portées par des cabotins.Ouest-France, Stéphane VERNAY, 09/09/2021
Je travaille à mon roman de cabotins, comme un forçat.George Sand (1804-1876)
Cependant je pencherais pour une cabotine qui rejoint sa troupe après une fuite amoureuse.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cette excellente comédienne nous montre une cabotine quelque peu décatie (qu'on ne comprend pas quand elle crie), mais où est la mère ?Raison présente, 2016 (Cairn.info)
À la baguette, un drôle de cabotin y excelle à coups de mimiques depuis vingt-huit ans.Ouest-France, 27/02/2018
Chacun joue le jeu : les reconstitueurs sont cabotins et les visiteurs, grands et petits, se laissent emporter par cette chasse aux espions.Ouest-France, 29/07/2016
Passons par charité sur le personnage du cabotin et sur celui de l'imposteur.Libres cahiers pour la psychanalyse, 2002, Claude Burgelin (Cairn.info)
Un peu cabotin, il est allé d'un enfant à l'autre pour jouer, ou fait des numéros d'acrobates sur les tas de pailles.Ouest-France, 01/07/2021
L'image du cabotin est-elle la représentation que le poète a de lui-même, ou qu'il pense renvoyer de lui aux autres ?Romantisme, 2015, Nicolas Fréry (Cairn.info)
Peut-être chaque fois qu'un cabotin qui tient une chronique semestrielle essaie d'en parler.Africultures, 2005, Alain Mabanckou (Cairn.info)
Plus de cabotinage, ni des cabotins, ni des prêtres.Victor Hugo (1802-1885)
L'exhibitionniste est un cabotin répétitif qui se complaît dans un rituel figé.Communications, 2011, Serge Tisseron (Cairn.info)
Depuis qu'il est sur le trône, nous nous sommes plus passionnément occupés de lui que de nos cabotins les plus illustres.Jules Lemaître (1853-1914)
Cependant, derrière ce cynisme de cabotin se profile une immense et opaque égolâtrie qui rend ce livre, par ailleurs insignifiant ou ridicule, passablement odieux.Le Monde Juif, 1957, Arnold Mandel (Cairn.info)
Vient-il à s'égayer, à être spirituel, c'est de l'esprit de cabotin qui monte sur sa mince lèvre.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il devenait mondain, satisfait, théâtral, parfois cabotin et cela contredisait le tragique qu'il incarnait jusque-là.Les temps modernes, 2010, Claude Lanzmann (Cairn.info)
Tantôt cabotine, drôle, théâtrale, sensuelle, elle égrène ses chansons où les relations amoureuses sont omniprésentes.Ouest-France, Véronique CONSTANCE, 04/09/2021
Et tu l'avouerais, si tu pouvais une fois dire la vérité : tu n'as jamais aimé que ce misérable cabotin.Anatole France (1844-1924)
De la sorte, étant tous comédiens, nous sommes tous cabotins, tous de mauvaise foi.Les temps modernes, 2018, Gérard Lebrun, Diogo Sardinha (Cairn.info)
A ce vieillard illusionné, elle annexait un poète, deux officiers de cavalerie, et un cabotin de la banlieue.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.