Email catcher

cabotin

définitions

cabotin ​​​ , cabotine ​​​ nom et adjectif

Mauvais acteur.
Personne qui cherche à se faire remarquer par des manières affectées. ➙ cabot. —  adjectif Elle est un peu cabotine.

synonymes

cabotin, cabotine nom et adjectif

prétentieux, m'as-tu-vu, poseur

cabot, ringard (familier), histrion (littéraire, péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vient-il à s'égayer, à être spirituel, c'est de l'esprit de cabotin qui monte sur sa mince lèvre.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je travaille à mon roman de cabotins, comme un forçat.George Sand (1804-1876)
Et tu l'avouerais, si tu pouvais une fois dire la vérité : tu n'as jamais aimé que ce misérable cabotin.Anatole France (1844-1924)
Un peu cabotin, il est allé d'un enfant à l'autre pour jouer, ou fait des numéros d'acrobates sur les tas de pailles.Ouest-France, 01/07/2021
A ce vieillard illusionné, elle annexait un poète, deux officiers de cavalerie, et un cabotin de la banlieue.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Quand j'allais au spectacle, on m'applaudissait comme si j'étais un roi ; que d'illusions, pour une pauvre petite cabotine de province !Mademoiselle George (1787-1867)
Plus de cabotinage, ni des cabotins, ni des prêtres.Victor Hugo (1802-1885)
Cabotin, il dédicace un code civil posé près d'une étudiante.Ouest-France, 14/12/2017
Chacun joue le jeu : les reconstitueurs sont cabotins et les visiteurs, grands et petits, se laissent emporter par cette chasse aux espions.Ouest-France, 29/07/2016
Booth était un vrai cabotin, il l'était jusque dans la moelle des os, cabotin partout, le jour, la nuit, en chambre et à la ville.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Tantôt cabotine, drôle, théâtrale, sensuelle, elle égrène ses chansons où les relations amoureuses sont omniprésentes.Ouest-France, Véronique CONSTANCE, 04/09/2021
Cependant je pencherais pour une cabotine qui rejoint sa troupe après une fuite amoureuse.Guy de Maupassant (1850-1893)
À la baguette, un drôle de cabotin y excelle à coups de mimiques depuis vingt-huit ans.Ouest-France, 27/02/2018
Depuis qu'il est sur le trône, nous nous sommes plus passionnément occupés de lui que de nos cabotins les plus illustres.Jules Lemaître (1853-1914)
À sa manière, mi-cabotin mi-cabochard, il a su apporter sa pierre, tant en poésie qu'en musique.Ouest-France, 02/05/2021
Cabotin dans l'âme, il a entraîné les musiciens avec énergie et panache.Ouest-France, 30/11/2015
Cabotins, arrivistes, ils sont envieux, fats, vaniteux, sans principes, sans bases.Ossip Lourié (1868-1955)
Une tête qui est un mélange de cabotin et de séminariste méridional, au-dessus d'une taille d'une petitesse ridicule.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mais qu'ils attendent autre chose que des campagnes éclair, mal fagotées parce que préparées trop tard et portées par des cabotins.Ouest-France, Stéphane VERNAY, 09/09/2021
Le cabotin, du moment que son futur collègue visait la province, se déclara son serviteur et offrit de le piloter dans les clubs.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021