calepin

 

définitions

calepin ​​​ nom masculin

Petit carnet de poche.
 

synonymes

calepin nom masculin

carnet, bloc-notes, répertoire

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le sous-officier oublieux y perd la tête ; mais celui-là ne marche jamais sans son calepin qui lui tient lieu de mémoire.Émile Gaboriau (1832-1873)
Plusieurs fois même, la nuit, je le surpris écrivant sur un calepin et en déchirant les feuillets.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Puis, avec le haussement d'épaules dont il écartait tout maintenant, il entra dans la chambre, prit un calepin de service, qu'il y avait oublié.Émile Zola (1840-1902)
Quand il eut fini sa chanson, l'étudiant se releva et tira son calepin et son crayon de sa poche.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
C'est alors qu'il note sur son calepin, rapidement et d'un seul jet, les réflexions dont nous publions plus loin la traduction.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Samuel traça une ligne de chiffres sur une page arrachée à son calepin et la lui remit.Paul Féval (1816-1887)
Sans cesse, il criait derrière eux, courait d'un endroit à l'autre, notait ses observations sur un calepin, donnait des rendez-vous, n'y pensait plus – et sa tête bouillonnait d'idées industrielles.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il a inscrit dans un calepin le nom de la rue et le numéro du bâtiment.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Sorel, sans lui répondre, avait tiré de sa poche, un calepin, une plume et de l'encre pour écrire un procès-verbal.Gustave Flaubert (1821-1880)
Son crayon voltigeait sur le calepin et il honorait quelquefois son voisin d'un sourire modestement orgueilleux.Amédée Achard (1814-1875)
Là, assis sur un banc, je me suis mis à jeter sur mon calepin des réflexions analogues à celles que je trace ici.Eugène Delacroix (1798-1863)
Ces changements sont assez merveilleux pour que le voyageur s'en étonne et les note soigneusement dans sa mémoire ou tout au moins dans son calepin.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Concentrée et silencieuse, elle s'écarta de ses compagnons et s'en fut, seule, à travers les galeries, essayant de croquer sur son calepin un mouvement souple, une expression suggestive.Aimery de Comminges (1862-1925)
Il venait d'en trouver deux vers, et, de peur de les laisser échapper, il s'était arrêté pour les écrire sur son calepin.Victor Cherbuliez (1829-1899)
A moins d'avoir un calepin en main et de prendre des notes, il est impossible d'énumérer tout ce qu'elle expose.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Les commères s'assemblent devant une porte ; on s'arrête, on cause et le gardien de la paix, debout au milieu du groupe, écrit sur son calepin.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il a tiré son mètre en cuir et son calepin, et s'est mis à me prendre la mesure du tour de ventre.Eugène Chavette (1827-1902)
Là, ma redingote se gonfle en une boursouflure rectangulaire et dessine les contours d'un calepin.Jules Renard (1864-1910)
Sur une autre feuille de son calepin, il notait tous les objets qu'il comptait demander à sa tante pour monter notre ménage.Marguerite Audoux (1863-1937)
Il est bon de faire la chose avec un soin attentif, dit l'autre en griffonnant dans son calepin.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020