Email catcher

casaque

Définition

Définition de casaque ​​​ nom féminin

vieux Veste à larges manches.
moderne Veste en soie des jockeys.
locution, au figuré Tourner casaque : fuir ; changer de parti, d'opinion (→ retourner sa veste).

Exemples

Phrases avec le mot casaque

Et le voilà qui change de casaque et se présente comme disciplinaire.Le débat, 2013, Paul Thibaud (Cairn.info)
On ne comprit pas tout de suite, on confondait les casaques.Émile Zola (1840-1902)
De fait, peu de casaques fluo brillaient dans les assemblées.Ouest-France, 14/03/2019
Leur habillement consiste en une tunique de lin et une casaque de peaux de rats sauvages cousues ensemble.Amédée Thierry (1797-1873)
On n'a sans doute pas fini de voir s'illustrer la casaque noire à étoiles roses.Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 22/04/2021
Sous ses mains expertes, le satin des casaques colorées glisse.Ouest-France, Marion DUBOIS, 06/10/2019
Lulu, son jeune fiston qui a suivi la course, se précipite sur son père avec sa toque et sa casaque jaune à étoiles noires.Ouest-France, Philippe GILBERT, 04/10/2015
Il escortait des prisonniers prussiens en tête desquels marchaient deux athlètes, aux épaules larges, aux bras puissants, que dessinait une casaque blanche.Amédée Delorme (1850-1936)
Et il tira le précieux papier de la poche de sa casaque.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est décidé, dès demain je jette la casaque aux orties !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais il convient de préciser que ce savant ne tourne pas casaque au sens propre du terme.Études Germaniques, 2011, Jean-Marie Valentin (Cairn.info)
Les premières courses sont d'ailleurs copiées sur les courses de chevaux, les coureurs portant des casaques et faisant l'objet de paris.Cités, 2001, Pascal Dumont (Cairn.info)
Il s'avère que l'ultra-modernité a tourné casaque et demande d'autres lettres de motivation que le résultat financier.Medium, 2015, Régis Debray (Cairn.info)
Jean apporta sa boîte à couleurs, et il peignit à chaque escargot une casaque différente, une jaune, une rouge, une verte.Jules Lemaître (1853-1914)
Ce dimanche encore, la couturière suivra des yeux les casaques aux couleurs chatoyantes sorties tout droit de son atelier.Ouest-France, Marion DUBOIS, 06/10/2019
Dans ce milieu très superstitieux, la casaque est aussi un grigri.Ouest-France, Marion DUBOIS, 06/10/2019
Leurs casaques élevées, étroites, bigarrées de diverses couleurs, descendaient à peine aux jarrets, et les manches ne couvraient que le haut du bras.Jules Michelet (1798-1874)
D'autres se penchent davantage sur la casaque, les couleurs du propriétaire, pour décider de leur pari.Ouest-France, Lorenza PENSA, 09/08/2017
En tête, un cheval à la robe noire et son jockey portant casaque pourpre.Sens-Dessous, 2013, Florian Graton (Cairn.info)
Il ne pouvait pas tourner casaque brutalement : on avait tant dit que la filière graphite-gaz, c'était la filière française !Les cahiers de médiologie, 2000, Marcel Boiteux (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CASAQUE subst. fem.

Manteau qu'on met par dessus son habit, & qui a des manches où on fourre les bras. Les casaques sont commodes pour les gens de cheval. Ce mot vient de Caracalla Empereur, lequel étant à Lyon, fit habiller tous ses gens de cette maniere de vestement. On disoit autrefois caraquin, au lieu de casaquin, & on le dit encore à present en Bassigni. D'autres croyent que ce mot vient d'un habillement de Cosaques, & qu'on a dit casaque par corruption, comme hongreline des Hongrois. Covarruvias le fait venir de l'Hebreu casah, qui signifie couvrir : d'où a été tiré le Latin casa, cabane, comme on dit tugurium, à tegendo.
 
On appelle casaques de Mousquetaires, de Gardes du corps, de Gendarmes, les manteaux de cette sorte portés par les cavaliers de ces compagnies, qui ont des marques & des broderies particulieres pour les distinguer les uns des autres. Il a pris la casaque, ou, Il a rendu la casaque de Mousquetaire, c'est à dire, Il est entré au service, ou, Il a quitté le service de Mousquetaire.
 
On dit figurément, qu'un homme a tourné casaque, pour dire, qu'il a changé de parti. Ce Prince étranger s'étoit mis du costé du Roy, mais depuis il a tourné casaque. les trouppes auxiliaires sont sujettes à tourner casaque.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022