caveçon

 

définitions

caveçon ​​​ | ​​​ nom masculin

Demi-cercle de métal enserrant les naseaux d'un cheval.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce qui me chagrine est la lourde volagerie de ton entendoire... ; mais je t'apprête un caveçon pour l'enchevêtrer sans dilatation....Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Dans quel cas doit-on se servir du caveçon, et quelle est son utilité ?François Baucher (1796-1873)
Mais, d'un coup de caveçon sec et dur, je le rappelais à la vérité de notre mutuelle situation.Octave Mirbeau (1848-1917)
Maxime s'arrêta net, comme un cheval sous un coup de caveçon.Marcel Prévost (1862-1941)
Il est également utile d'employer le caveçon, avec les chevaux rétifs, attendu que son but est d'agir sur le moral, pendant que le cavalier agit sur le physique.François Baucher (1796-1873)
Une fois asséné ce coup de caveçon pseudo-aristocratique, la petite personne s'éloigna, fière de son effet, sûre de son fait.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Pourquoi, lorsqu'on se dispose à réfuter les gens, ne pas annoncer bonnement qu'on va les réfuter, et dire qu'on leur va mettre un caveçon dans la bouche ?Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Il faudra saisir tous les à-propos pour diminuer ou augmenter l'appui du caveçon sur le nez du cheval, afin de s'en servir comme d'un moyen d'aide.François Baucher (1796-1873)
Je rétablis l'équilibre par une traction horizontale du caveçon, et je répare la faute commise par l'élève.François Baucher (1796-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAVESSON » s. m.

Terme de Manege. C'est une espece bride ou de muserolle qu'on met sur le nez du cheval, qui le serre & le contraint, & sert à le dompter & à le dresser. Les cavessons de cuir ou de corde servent à mettre les chevaux entre deux piliers. Il y a aussi des cavessons de fer faits en demi-cercle de deux ou trois pieces assemblées par des charnieres, qui servent à dresser les jeunes chevaux. Il y en a de tors & de plats ; d'autres creux par le milieu & dentelés comme des scies, qu'on appelle mordans ou à siguette, ou cavessons camares. On ne se sert plus gueres de ces derniers. Tous cavessons sont montez de testiere, de sous-gorge, & de deux longes. Ce mot peut venir de l'Espagnol cabeça, qui signifie teste.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020